#EtAprès : le confinement va-t-il pousser les citadins à s’installer à la campagne ?

FRANCE 2

En période de confinement, les agences immobilières ont observé une hausse des demandes de renseignement sur les maisons loin des villes.

Depuis le confinement, Jessica et Julien rêvent de déménager de leur petit appartement parisien. Jessica est orthophoniste en télétravail, Julien vendeur au chômage partiel, 24 heures sur 24, dans cet appartement de 33 m2. Ils n’en voient plus que les défauts, comme son exposition plein Nord pour un loyer de 1 000 euros par mois, sans balcon et sans cave. Pour eux, c’est décidé, ils vont quitter la région parisienne.

Une surface bien plus grande à une heure de Paris

Pour le même prix, à Chartres (Eure-et-Loir), à une heure de Paris, leur appartement serait trois fois plus grand. Pour de plus en plus de Franciliens, la tentation est forte de s’installer loin de la ville. "Les Parisiens qui nous appellent recherchent principalement un extérieur, une surface plus grande. On nous écrit à peu près cinq fois plus actuellement", explique l’agent immobilier Franck Backeland.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne