Coronavirus : quand une mairie d'Ile de France incite à la délation

France 2

Dans la commune de Montgeron, dans l'Essonne, la maire a annoncé une mesure choc pour faire respecter le confinement : inciter les habitants à appeler la police pour dénoncer des non-respects de ces mesures.

Le 8 avril, la maire de la commune de Montgeron dans l'Essonne a pris une mesure très polémique afin de faire respecter le confinement dans deux quartiers populaires. À l'entrée des immeubles, une lettre a été affichée, demandant aux habitants de la ville de dénoncer les personnes qui ne respecteraient pas certaines mesures de distanciation sociale, qui font barrière à l'épidémie de Covid-19.

"Le 17 est réservé aux appels d'urgence"

Mais les services de police dénoncent une décision qui risque de surcharger les standards téléphoniques. "Le 17 est réservé aux appels d'urgence et l'urgence, c'est quand on assiste à la commission d'un crime ou d'un délit. Comment peut-on imaginer que des résidents puissent avoir eux-mêmes la certitude que le confinement n'est pas respecté et qu'il y a des infractions", s'interroge David Le Bars, du syndicat des commissaires de police nationale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne