DIRECT. Epidémie de coronavirus 2019-nCoV : des tests sur une vingtaine de passagers du deuxième avion présentant des "symptômes"

(CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)

Un deuxième avion rapatriant quelque 250 Français et étrangers doit atterrir dans la journée sur la base militaire d'Istres (Bouches-du-Rhône), en provenance de Wuhan.

L'épidémie de coronavirus 2019-nCoV se poursuit. Le virus a fait son premier mort hors de Chine, aux Philippines. En Chine, la ville de Wenzhou a imposé le confinement de ses plus de 9 millions d'habitants. Un nombre croissant de pays ont décidé la fermeture de leurs frontières aux personnes en provenance du territoire chinois. Suivez la situation en direct sur franceinfo.

Le bilan des morts confirmées dues au nouveau coronavirus en Chine est passé à 304 décès, après que les autorités de la province du Hubei, foyer de l'épidémie, ont annoncé 45 nouveaux décès dimanche. Dans son point quotidien, la commission de la Santé de cette province du centre de la Chine a aussi fait état de 1 921 nouveaux cas confirmés d'infection dans le Hubei. Ces cas supplémentaires portent à plus de 14 000 le nombre total des infections confirmées dans l'ensemble de la Chine, selon les chiffres officiels.

Les Philippines ont signalé le premier décès en dehors de la Chine d'une personne atteinte du nouveau coronavirus, a annoncé dimanche l'Organisation mondiale de la santé. La victime est un Chinois de 44 ans originaire de la ville de Wuhan, où a émergé ce virus.

 La ville chinoise de Wenzhou a imposé le confinement de ses plus de 9 millions d'habitants dimanche, prenant ainsi les mesures les plus radicales en dehors de l'épicentre du nouveau coronavirus. Avec 265 cas de contamination, Wenzhou, à plus de 800 km de Wuhan, est l'une des villes de Chine les plus touchées par l'épidémie de pneumonie virale.

La Banque centrale chinoise va injecter 156 milliards d'euros, afin de soutenir une économie mise à mal par l'épidémie de pneumonie virale. Cette opération, annoncée dimanche, aura lieu lundi lorsque les marchés financiers chinois rouvriront après le long congé du Nouvel An lunaire, prolongé en raison du nouveau coronavirus.

Un deuxième avion rapatriant quelque 250 Français et Européens a décollé de Wuhan dimanche matin. L'appareil, un Airbus A380, est attendu sur la base militaire d'Istres, dimanche en milieu de journée. Pas moins de trente nationalités différentes se trouvent à bord. Les étrangers, dont "beaucoup d'Européens", seront "ramenés pour la majeure partie d'entre eux dans leur pays d'origine immédiatement après l'arrivée", a indiqué le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian sur RTL.

 Le Premier ministre Edouard Philippe réunit six membres du gouvernement pour un "point de situation", dimanche en fin de journée. Outre la ministre de la Santé Agnès Buzyn et le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, seront présents la ministre des Armées Florence Parly, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye et Jean-Baptiste Djebbari, le secrétaire d'Etat chargé des Transports. Une telle réunion avait déjà été organisée dimanche dernier.

 Les premiers tests médicaux réalisés sur les 180 Français rapatriés de Chine vendredi et placés 14 jours à l'isolement par mesure de précaution contre le coronavirus sont négatifs, a annoncé dimanche le secrétaire d'Etat auprès de la ministre de la Santé, Adrien Taquet, lors d'un point de presse à Aix-en-Provence, avant l'arrivée d'un deuxième avion en provenance de Chine.

Vous êtes à nouveau en ligne