En première ligne : « une médecine de catastrophe »

France 2

La rédaction du 20 Heures a recueilli le témoignage d’un homme qui est première ligne du coronavirus. Gilles Pialoux est le chef des maladies infectieuses de l’hôpital Tenon à Paris.

Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Tenon à Paris est en première ligne du virus. Il manque des masques partout en France. La pénurie est telle, que selon lui, un camion destiné à la livraison de l’hôpital se serait fait voler. « Le camion a été braqué comme on braque des cigarettes ou de l’argent. Sur les réseaux sociaux on voit des soignants qui revendent des masques » déplore-t-il.

Une situation inédite

Il y a une pénurie de masque et de personnel. L’hôpital Tenon à Paris a été un des premiers à avoir des soignants contaminés par le Covid-19. « On a effectivement 37 soignants, de toutes professions (…) ils vont tous biens, ils sont suivis à domicile avec des recommandations médicales de confinement pendant 14 jours », explique Gilles Pialoux. C’est une situation inédite pour ces spécialistes des maladies infectieuses. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne