EN IMAGES. Coronavirus : une semaine à Wuhan, mégapole en quarantaine

Alors que les restrictions de circulation s'étendent en Chine dans l'espoir d'enrayer l'épidémie de pneumonie virale, franceinfo pointe le projecteur sur Wuhan, ville où le nouveau virus a été détecté pour la première fois. 

La situation est "grave", a reconnu Xi Jinping, samedi 25 janvier. Le président chinois a annoncé à la population que l'épidémie d'une forme jusqu'alors inconnue de coronavirus, apparue en décembre à Wuhan, ville de 11 millions d'habitants dans le centre du pays, "s'accélère"

Lors d'une conférence de presse, dimanche 26 janvier, Zhou Xianwang, le maire de Wuhan, a dit s'attendre à environ un millier de contaminations supplémentaires. Il fonde cette estimation sur le nombre de patients hospitalisés qui n'ont pas encore été testés (2 200) et sur un taux d'environ 45% de résultats positifs. Ce chiffre, s'il était confirmé, ferait bondir de moitié le nombre de contaminations annoncé dimanche pour l'ensemble du pays (2 000 cas, dont 56 mortels).

116
Mardi, il était encore possible de quitter la ville. Comme le fait cette famille, équipée de masques, à la gare de Hankou, à Wuhan.  MAXPPP
216
Photographié le lendemain, cet employé désinfecte une gare.  MAXPPP
316
Un policier contrôle la température d'un automobiliste au niveau d'un péage de Wuhan, en Chine, jeudi.  MAXPPP
416
Des policiers montent la garde devant la gare fermée de Hankou, à Wuhan. Avec la fermeture des gares et de l'aéroport, la ville et sa région sont placées de facto en quarantaine depuis jeudi afin de prévenir une propagation de la maladie. Au total, 56 millions de personnes sont coupées du monde. MAXPPP
516
Le personnel hospitalier de l'hôpital Zhongnan de l'université de Wuhan est au chevet d'un patient, vendredi.  XIONG QI / XINHUA / AFP
616
Les rayons fruits et légumes de ce supermarché sont vides, à Wuhan, samedi, témoignant des difficultés d'approvisionnement.   MAXPPP
716
Les habitants, contraints de limiter leurs déplacements, font le plein de provisions.  MAXPPP
816
Des militaires gardent le marché aux poissons d'où serait partie l'épidémie de coronavirus, samedi.  HECTOR RETAMAL / AFP
916
Des pelleteuses s'activent sur le chantier d'un nouvel hôpital de campagne, à Wuhan, vendredi. Selon l'agence Chine nouvelle, la ville compte actuellement 4 000 lits prévus pour accueillir des malades du coronavirus et disposerait de 6 000 lits supplémentaires avant la fin du mois. AFP
1016
Des camions transportent les matériaux qui vont servir à construire un hôpital de campagne, à Wuhan, vendredi.  MAXPPP
1116
A l'hôpital de la Croix-Rouge, à Wuhan, comme dans tous les hôpitaux de la ville, les patients doivent attendre des heures avant de voir un médecin et de savoir s'ils sont ou non contaminés.  HECTOR RETAMAL / AFP
1216
Le personnel de l'hôpital de Wuhan a pris quelques minutes pour célébrer le Nouvel An chinois, et a posté samedi cette photo sur les réseaux sociaux.  SOCIAL MEDIA / REUTERS
1316
La circulation automobile "non essentielle" est désormais interdite dans le centre de la métropole, devenue silencieuse. Des chauffeurs bénévoles, recrutés par les autorités, acheminent gratuitement les malades vers les hôpitaux. REUTERS
1416
Des médecins militaires se rendent à l'hôpital Jinyintan, à Wuhan, vendredi. Trois contingents, pour un total de 450 personnes, sont arrivés dans la ville depuis d'autres provinces.  CHENG MIN / XINHUA / AFP
1516
Les militaires sont les seuls à entrer dans la ville en quarantaine. En atteste le hall vide de l'hôtel Intercontinental, photographié vendredi.  SOCIAL MEDIA / REUTERS
1616
Dimanche, le maire de Wuhan a dit s'attendre à un millier de contaminations supplémentaires, sur la base du nombre de patients hospitalisés qui n'ont pas encore été testés.  HECTOR RETAMAL / AFP
Vous êtes à nouveau en ligne