Emploi : la crise économique fragilise l’apprentissage

FRANCE 2

Avec la crise économique liée à l’épidémie de Covid-19, l’apprentissage pourrait connaître un coup d’arrêt dans les prochains mois. Certaines écoles redoutent une forte baisse des contrats en alternance. Le patronat demande des aides.

Des semaines pour obtenir de la part de son futur employeur une réponse positive. Clara Bernard, 20 ans et bientôt un DUT des métiers multimédia en poche, a eu du mal à trouver son contrat d’alternance. "On se dit que l’on n’est pas la priorité pour les entreprises (…) ils essayent plutôt de survivre à cette crise. On est plusieurs à s’être dit que ça allait être compliqué", témoigne-t-elle.

Le nombre de contrats pourrait baisser de moitié

Selon les acteurs du secteur, la reprise en septembre sera difficile. "L’inquiétude pour la rentrée 2020, c’est que l’on sait que les jeunes sont là, que les besoins sont importants pour les compétences de notre pays, mais on craint que côté entreprise, il y ait besoin d’un coup de pouce important pour recruter des apprentis dès septembre", selon Olivier Poncelet, le délégué général de la fédération de la formation professionnelle. Le nombre de contrats pourrait baisser de 30% à 50%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne