Emmanuel Macron abordera-t-il la question des violences policières dans son allocution ?

FRANCE 2

Des voix s’élèvent depuis plusieurs jours, revendiquant un déconfinement plus rapide afin d’éviter une crise économique encore plus grave. Le président Emmanuel Macron prendra la parole dimanche 14 juin au soir lors d'une allocution. Abordera-t-il également le débat autour de la police ?

Vendredi 12 juin s'est tenu à l'Élysée un Conseil de défense, à la suite de la réunion du conseil scientifique pour faire un diagnostic de l’évolution de la crise sanitaire de l’épidémie de coronavirus. "Dans l’entourage de Christophe Castaner, on voit mal Emmanuel Macron ne pas parler de ces tensions avec la police et ne pas aborder la question du racisme", explique le journaliste Julien Gasparutto en duplex.

Aborder la crise sanitaire avant tout

“À l’Élysée, on se veut en revanche très prudent : pas certain que le président s’immisce de façon très technique dans ces dossiers particulièrement sensibles. Il pourrait apporter un message plus général d’apaisement à la nation. Car si Emmanuel Macron a choisi de s’adresser aux Français, c’est avant tout pour aborder la gestion de la crise sanitaire. Depuis la fin de la réunion de vendredi matin, les ministres ont l’ordre de ne pas s’exprimer sur le sujet avant l’allocution du président prévue dimanche”, développe le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne