Élections municipales : vers une faible participation pour le second tour ?

FRANCE 2

Le Premier ministre, Édouard Philippe, a annoncé, vendredi 22 mai, que le second tour des élections municipales se déroulerait le 28 juin. Pour l’instant, les Français ne semblent pas passionnés par les urnes.

Alors qu'Edouard Philippe a annoncé que le second tour des municipales se tiendrait le 28 juin prochain, sur le plateau du journal de 20 heures de France 2, la journaliste politique Nathalie Saint-Cricq explique que les Français "ont la tête ailleurs, et on peut les comprendre. Leur quotidien, c’est le virus, l’emploi, les restaurants, peut-être les vacances. C’est logique qu’il n’y ait pas de puissant appel de l’isoloir. Donc on a en perspective une faible participation".

De l'oxygène pour la droite ?

"Emmanuel Macron est pressé de liquider la séquence, car il sait très bien que les résultats seront mauvais pour la majorité. Alors ce qu’il veut, lui, c’est rebondir, sauter dans l’après. Quant à la droite, elle n’attend que ce second tour pour conforter ses positions et retrouver enfin de l’oxygène, quelle que soit la participation. Car, quand on a gagné, on a gagné", analyse Nathalie de Saint-Cricq. Quant au départ d’Édouard Philippe, la journaliste ne pense pas qu’il partira par choix, mais plus par nécessité, en cas d’une victoire au Havre (Seine-Maritime), par exemple.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne