Élections municipales : la campagne pour le second tour devra s’adapter à l’épidémie

FRANCE 2

Le second tour des élections municipales se déroulera le 28 juin, a annoncé le Premier ministre, vendredi 22 mai. Mais la campagne devra s’adapter à l’épidémie.

Les panneaux électoraux n’avaient pas été démontés. Après l’annonce par le Premier ministre, vendredi 22 mai ,de l’organisation du second tour des municipales dans les 5 000 communes en attente le 28 juin, la campagne peut reprendre, mais avec des précautions. Plus de serrage de mains sur les marchés, plus de meetings électoraux.

"Une clarification nécessaire"

Ce n’est pas un problème pour Stéphane Le Foll, maire PS du Mans (Sarthe), candidat à sa réélection. Pour lui, il y a urgence à sortir de la situation actuelle. "C’est une clarification qui était nécessaire. On ne peut pas rester dans cette indécision, cet entre-deux démocratique. Il y a un moment, il faut que l’on en sorte. On ne peut pas considérer que la démocratie locale, comme la démocratie d’une manière plus générale, serait le dernier maillon d’une reprise et d’un déconfinement", indique-t-il.
Pour d’autres candidats, ces conditions de campagne électorale ne sont pas satisfaisantes. Et pourtant, à Nice (Alpes-Maritimes), certains candidats qualifiés pour le second tour réfléchissent depuis plusieurs jours pour s’adapter. C’est le cas du candidat Rassemblement national Philippe Vardon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne