Ehpad : le confinement a laissé des traces en Haute-Savoie

France 2

A Sillingy, en Haute-Savoie, un Ehpad a été durement touché par la crise du coronavirus. 19 patients y ont perdu la vie. En ce début juillet, alors que les portes de l’établissement sont à nouveau ouvertes, dans quel état d’esprit sont le personnel et les résidents ? La blessure reste présente. 

Depuis quelques semaines, l’Ehpad de Sillingy (Haute-Savoie) reprend vie, mais personne n’a oublié ici le drame qui s’est joué à huis-clos durant la crise du Covid 19 : d’abord l’isolement, aucune visite durant des semaines et l’interdiction de quitter sa chambre. Le lieu a été l’un des plus frappés par l’épidémie avec 19 morts soit un quart des pensionnaires décimé. 

Une épreuve aussi pour le personnel

Seul soutien moral pour les résidents : le personnel soignant présent au quotidien. Ils ont vécu la crise en première ligne et le traumatisme est encore présent aujourd’hui, notamment lors de la visite des chambres désormais vides. "La plupart des gens qui sont partis n’étaient pas en fin de vie. Ce sont des personnes qui marchaient, qui se nourrissaient toute seules. C’était dur, je repartais chez moi avec des conséquences, je pleurais", se souvient une des employées, avant d’affirmer : "Je ne veux plus revivre ça."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne