Ehpad : la solitude des personnes âgées reste réelle

FRANCE 3

La situation sanitaire n'arrange pas le sentiment de solitude des personnes âgées, qui voient les visites extérieures toujours très réglementées.

C'est un effet du confinement qui pourrait avoir un impact important sur les personnes âgées. En effet, à en croire un rapport de l'association Petits frères des pauvres, elles auraient été 720 000 à ne pas avoir eu de contact avec leur famille durant le confinement. Et la donne n'a pas vraiment changé pour certaines d'entre elles depuis le 2 juin. Les seniors qui en souffrent confient leur sentiment de solitude, comme c'est le cas dans un Ehpad de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine).

"Qu'on nous foute la paix"

Anne-Marie Kempf a fêté ses 100 ans récemment. Très proche de son unique petite-fille, elles ont toutes les deux mal vécu l'éloignement, mais aussi les mesures strictes mises en place lors de la reprise des visites des familles. "Ça ne sert à rien, il ne reste que quelque mois à vivre. Peut-être une ou deux années. Si c'est pour vivre comme ça autant partir", constate Valérie, la petite-fille. "On a assisté à des guerres, on a fait tout ce qu'il fallait, et maintenant on nous emmerde. Qu'on nous foute la paix", cingle Anne-Marie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne