Économie : les relocalisations au cœur du débat

France Info

En pleine crise économique, l’État souhaite s’appuyer sur les relocalisations en France pour espérer un rebond.

Alors que la France est plongée dans une crise économique liée à l’épidémie du coronavirus, l’État est de plus en plus interventionniste et surveille l’économie sous tous les angles. Un plan d’un milliard a notamment été consacré aux relocalisations. "Sur le débat des relocalisations, le choix des mots est important. Et le mot relocalisation n’est peut-être pas le meilleur. Il parle au grand public mais il ne faut pas croire qu’on va faire revenir des emplois qui ont été délocalisés massivement depuis 20 ans. On ne va pas rouvrir des usines de téléviseurs en France. Attention aux faux espoirs", explique Étienne Lefebvre, rédacteur en chef des Échos, sur le plateau du 23 Heures.

"Il faut changer les règles"

Et Christophe Ramaux, membre des économistes atterrés, de lui répondre : "Quand on est au fond du trou et que ça remonte un tout petit peu, on reste au fond du trou. Aujourd’hui, quasiment tout le monde, et je pense qu’il faut s’en féliciter, dit qu’il y a un problème de délocalisation, de désindustrialisation. La boussole du gouvernement, c’est de dire qu’il faut adapter la France sans cesse à la mondialisation en participant au moins-disant fiscal, au moins-disant social. Au cœur du plan de relance proposé par le gouvernement, il y a la baisse des impôts de production. Il faut changer les règles."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne