Économie : ces entreprises qui demandent à leurs salariés de baisser leur salaire pour le maintien de l'emploi

France 2

Certaines entreprises proposent à leurs salariés de baisser leur salaire en échange de la garantie de leur emploi. Des voix se lèvent contre un possible chantage à l'emploi.

Seule solution face à la crise du coronavirus ou chantage à l'emploi ? Plusieurs entreprises frappées par le ralentissement de l'économie mondiale ont proposé à leurs employés un marché : si ces derniers consentent à une baisse de salaire, la direction s'engage à ce qu'aucun emploi ne soit supprimé, malgré le contexte économique. C'est le cas, par exemple, d'un sous-traitant d'Airbus, la société Derichebourg.

Les syndicats divisés

Force ouvrière, le syndicat majoritaire dans l'entreprise, a accepté le principe. Les autres organisations rejettent en bloc cette idée. "J'ai déjà eu des salariés au téléphone qui disent que ce n'est pas possible, qu'on ne peut pas leur retirer même 100 euros sur leur salaire, qui sont déjà des salaires, chez Derichebourg de l'ordre de 1 800 €", insiste Philippe Faucard, d'Unsa.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne