École : un système compliqué mais solidaire

France 3

Après deux semaines de confinement, les élèves arrivent-ils à suivre les cours et poursuivre le travail ? Certains enseignants ne se sont pas limités aux outils mis à disposition par l’Éducation nationale. D’autres moyens sont mis en place, transformant la relation élève-professeur.

Les images peuvent ressembler à un chat entre amis. Mais il s’agit pourtant d’un cours de géographie. Depuis quelques jours, une enseignante a décidé de proposer un soutien virtuel à ses élèves. Mais la classe à distance, ce n’est pas si simple. "C’est compliqué parce que chacun a des questions différentes, et chaque professeur doit répondre individuellement", explique Olivia, élève de seconde. De l’autre côté de l’écran, la professeure a dû rapidement trouver des canaux d’échange avec ses quelque 160 élèves.

Une entraide entre les élèves

Car les outils traditionnels de travail à distance ont eu du mal à gérer cet afflux soudain de participants. "Par exemple, ma boîte mail a saturé hier, parce que j’ai des tonnes de travaux par mail qui me sont arrivées, avec des images…", souligne Tiphaine de Thoury, professeure d’histoire-géographie. Les élèves s’accommodent tant bien que mal à cette situation inédite. "On a la chance d’avoir une classe où on s’entend bien. Donc on peut partager, on s’aide entre nous", précise Mathis, élève de seconde. Une entraide qui met du baume au cœur de tous, à l’heure où la solidarité est plus que jamais de rigueur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne