Eau non potable infectée au coronavirus : pas de danger pour le Dr Mascret

Face aux traces infimes de Covid-19 dans l'eau non potable de Paris, le docteur Damien Mascret, médecin généraliste et journaliste au "Figaro" apporte de nouveaux éclaircissements et précise qu'il n'y a pas de danger.

Alors que la mairie de Paris assure qu'il n'y a pas de risque après la détection de traces infimes de Covid-19 dans le réseau d'eau non potable de Paris, le docteur Damien Mascret abonde : "Il n'y a pas de risques, car ce sont des réseaux différents pour l'eau potable et l'eau non potable. Alors certes, l'eau non potable est utilisée pour nettoyer les rues, pour arroser certains parcs éventuellement, mais elle n'est pas consommée et surtout on sait que le virus ne survit pas dans l'eau ou a beaucoup de mal à survivre."

"Pas assez pour être infectant"

Mais du coup, comment ce virus a pu se retrouver dans ce réseau d'eau, le médecin et journaliste a une explication : "Dans les eaux usées on peut retrouver évidemment du virus venu des excrétions. Ce qui est rassurant avec ce coronavirus, c'est qu'on retrouve de l'ADN, mais ce n'est pas du virus vivant ou en tout cas pas assez pour être infectant". Quant à l'eau potable, le Dr Mascret est clair : "Dans l'eau potable, il n'y a aucun risque".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne