#OnVousRépond : "Va-t-on pouvoir se marier cet été ?" Les réponses à vos questions sur le coronavirus et le déconfinement du jeudi 28 mai

#OnVousRépond : posez toutes vos questions sur l\'épidémie de coronavirus dans le live de franceinfo.fr
#OnVousRépond : posez toutes vos questions sur l'épidémie de coronavirus dans le live de franceinfo.fr (FRANCE TELEVISIONS)

Chaque jour, franceinfo répond à vos interrogations sur le virus et les conséquences sur votre vie quotidienne.

Comment va s'organiser la deuxième phase du déconfinement ? Certains départements vont-ils repasser en vert ? Quand et comment les bars et restaurants vont-ils rouvrir ? Edouard Philippe a présenté jeudi 28 mai la deuxième étape du déconfinement, lors de laquelle "la liberté redevient la règle et l'interdiction constitue l'exception", a-t-il indiqué, en se félicitant que les résultats sanitaires soient "bons". Comme tous les jours depuis le début de la crise sanitaire, la rédaction de franceinfo.fr se mobilise pour répondre à vos interrogations.

Comment ça marche ? Posez vos questions directement dans le live de franceinfo ou via ce formulaire dédié. Toute la journée, plusieurs membres de la rédaction se relaient pour y répondre. Vous retrouverez les réponses dans le direct. Bien sûr, le très grand nombre de questions ne nous permet pas de toutes les traiter, mais il est possible que la réponse à votre interrogation ait déjà été donnée à un autre internaute.

"Va-t-on pouvoir se marier cet été ?" La réponse est oui."Pendant une longue période, les mariages ont été retardés. Heureusement c'est période est révolue : on va pouvoir enfin recommencer à célébrer des mariages", a indiqué Edouard Philippe. Cela dit, "il faudra être extrêmement attentif à la distanciation physique et aux règles de densité" dans les mairies et les lieux de cultes, a précisé le Premier ministre.

 "Le télétravail est-il toujours la norme ?" Le Premier ministre a indiqué que "le principe du télétravail doit toujours être privilégié", en précisant que c'était même une obligation pour les personnes vulnérables, qui doivent continuer à travailler depuis leur domicile. Dans le cas où ce n'est pas possible, "elles continueront à être rémunérées au titre du chômage partiel", a déclaré Edouard Philippe.

 Y'aura-t-il des restrictions sur le nombre d'enfants accueillis dans les écoles ? Le ministre de l'Education a indiqué qu'il souhaitait que les écoles rouvrent "à 100%" la semaine prochaine. Dès le 2 juin, "toutes les familles qui le souhaitent doivent pouvoir scolariser leur enfant, au moins sur une partie de la semaine", a dit Jean-Michel Blanquer. Le protocole sanitaire strict d'accueil des enfants reste inchangé. Les élèves continueront d'être accueillis par groupes de 15 maximum. 

Vous êtes à nouveau en ligne