#OnVousRépond : "Pourquoi cette appellation de Ségur de la santé ?" Les réponses à vos questions sur le coronavirus et le déconfinement du lundi 25 mai

#OnVousRépond : posez toutes vos questions sur l\'épidémie de coronavirus dans le live de franceinfo.fr
#OnVousRépond : posez toutes vos questions sur l'épidémie de coronavirus dans le live de franceinfo.fr (FRANCE TELEVISIONS)

Chaque jour, franceinfo répond à vos interrogations sur le virus et les conséquences sur votre vie quotidienne.

Comment va s'organiser la deuxième phase du déconfinement ? Les bars et restaurants pourront-ils rouvrir après le 2 juin ? Où pourra-t-on partir en vacances ? Edouard Philippe fera une série d'annonces, jeudi 28 mai. Comme tous les jours depuis le début de la crise sanitaire, la rédaction de franceinfo.fr se mobilise, lundi 25 mai, pour répondre à vos interrogations.

Comment ça marche ? Posez vos questions directement dans le live de franceinfo ou via ce formulaire dédié. Toute la journée, plusieurs membres de la rédaction se relaient pour y répondre. Vous retrouverez les réponses dans le direct. Bien sûr, le très grand nombre de questions ne nous permet pas de toutes les traiter, mais il est possible que la réponse à votre interrogation ait déjà été donnée à un autre internaute.

Les concertations sur le "Ségur de la santé" ont débuté. Hausse des salaires, temps de travail, gouvernance des hôpitaux… Au cours des sept semaines de discussions, le gouvernement doit lancer plusieurs chantiers, afin d'améliorer la prise en charge des malades et les conditions de travail des soignants. Dans son discours d'ouverture, lundi après-midi, le Premier ministre a promis que "le quotidien des personnels soignants" à l'hôpital changerait "dans les tout prochains mois", grâce notamment à des "moyens nouveaux."

Les soldes d'été décalés ? Bruno Le Maire s'est montré favorable à un report des soldes "de 3 à 4 semaines"lundi matin, sur BFMTV-RMC. "J'ai beaucoup discuté avec les commerçants, il faut bien voir qu’ils ont perdu des semaines de trésorerie", a détaillé le ministre de l'Economie et des Finances. Les soldes devaient démarrer le 24 juin. 

Des annonces pour soutenir la filière automobile. Alors que le constructeur Renault est au plus mal, le président de la République devrait faire "d'importantes annonces", mardi, dans le cadre d'un plan de soutien de la filière automobile. Le gouvernement n'exigera pas que Renault s'engage à ne fermer aucun site industriel en France, a précisé Bruno Le Maire lundi matin.

Vous êtes à nouveau en ligne