#Onvousrépond "Les vacances de Pâques vont-elles être considérées comme du temps scolaire travaillé ?" Les réponses à vos questions du mardi 24 mars

#OnVousRépond : posez toutes vos questions sur l\'épidémie de coronavirus dans le live de franceinfo.fr 
#OnVousRépond : posez toutes vos questions sur l'épidémie de coronavirus dans le live de franceinfo.fr  (FRANCE TELEVISIONS)

Chaque jour, nous répondons à vos interrogations sur le virus et les conséquences des mesures prises contre la pandémie sur votre vie quotidienne.

Alors que l'allongement de la durée de confinement a été préconisée par le conseil scientifique, l'exécutif n'a pas encore répondu à cette question lancinante. En attendant, comme chaque jour depuis le début du confinement et de la pandémie de Covid-19, les équipes de franceinfo sont mobilisées, mardi 24 mars, pour vous aider à y voir plus clair, grâce à l'opération #OnVousRépond.

Comment ça marche ? Posez vos questions directement dans le live de franceinfo ou via ce formulaire dédiéDe 6 heures à minuit, plusieurs membres de la rédaction se relaient pour y répondre. Vous retrouverez les réponses dans le direct. Bien sûr, le très grand nombre de questions ne nous permet pas de toutes les traiter, mais il est possible que la réponse à votre interrogation ait déjà été donnée à un autre internaute.

Les vacances de Pâques vont-elles être considérées comme du temps travaillé ? 

Le scénario privilégié par l'Education nationale - à ce jour - prévoit une reprise des cours à l'école le 4 mai, après la fin des vacances de Pâques dans les différentes zones. Il est prévu des "modules de soutien gratuits" pour les élèves en difficulté pendant les vacances d'été. Les congés de printemps sont, a priori, maintenus tels quels.

 Y a-t-il un risque de décrochage pour les élèves en difficulté à cause de l'enseignement à distance, qui sont parfois privés de connexion Internet ? Peut-on leur transmettre des documents papier ?

Oui, tout à fait, les enseignants sont nombreux à craindre que ce confinement n'aggrave les inégalités scolaires. Nos camarades de la radio y ont consacré un sujet ce matin (à retrouver ici). Concernant votre solution, le site du ministère de l’Éducation conseille plutôt d'envoyer du "matériel pédagogique" par la Poste :

"La remise de documents pédagogiques sur support papier doit demeurer une pratique exceptionnelle au profit des seuls élèves dépourvus de solution numérique et dans les territoires ou l’acheminement par La Poste n’est pas possible. Elle doit être organisée de manière à limiter au maximum les déplacements des responsables légaux des enfants concernés."

Vous êtes à nouveau en ligne