Nouveau coronavirus : un premier mort en Chine hors du foyer de l'épidémie, annoncent les autorités

Zhou Qiong, un médecin membre de l\'équipe dédiée à la lutte contre l\'épidémie de coronavirus qui sévit en Chine, à Hubei le 22 janvier 2020.
Zhou Qiong, un médecin membre de l'équipe dédiée à la lutte contre l'épidémie de coronavirus qui sévit en Chine, à Hubei le 22 janvier 2020. (CHENG MIN / XINHUA)

Comme le Sras, cette nouvelle maladie apparue en Chine se transmet entre humains et appartient à la famille des coronavirus.

Les autorités françaises ne veulent pas alimenter de psychose au sujet du nouveau coronavirus, qui a déjà tué 18 personnes en Chine. Interrogée sur ce sujet jeudi 23 janvier à Paris, Agnès Buzyn a indiqué qu'"aucun cas douteux" n'avait été pour l'heure détecté en France. "Deux cas ont été investigués, mais se sont avérés négatifs", a précisé la ministre de la Santé. Suivez l'évolution de la situation avec franceinfo.

 Un mort en Chine hors du foyer de l'épidémie. Un premier mort en Chine hors du foyer de l'épidémie a été annoncé. Les autorités chinoises ont confirmé que le bilan s'élevait désormais à 18 morts et 571 cas identifiés. Plus tôt, les autorités ont précisé que 393 autres cas suspects avaient été signalés. 

Pékin annule les célébrations du Nouvel An. Les festivités du Nouvel An chinois ont été annulées dans la capitale chinoise en raison de l'épidémie virale

Deux métropoles chinoises en quarantaine. La ville de Huanggang a par ailleurs suspendu jeudi la circulation des bus et des trains. Les autorités ont également ordonné la fermeture des cinémas et des cybercafés et demandent aux citoyens de ne pas quitter la ville. Huanggang est proche de Wuhan, métropole également mise en quarantaine et présentée comme le foyer de l'épidémie, dont aucun train ni avion ne peut sortir.

Vous êtes à nouveau en ligne