Coronavirus : l'Espagne interdit les déplacements sauf pour travailler ou aller faire ses courses

Ce direct est terminé.

Le Premier ministre Pedro Sanchez a dévoilé une série de mesures pour tenter d'enrayer la diffusion du nouveau coronavirus. Cet état d'urgence est prévu pour durer quinze jours dans un premier temps.

Ce direct est terminé. 

>> Suivez les dernières informations liées au coronavirus dans le direct du dimanche 15 mars. 

__________________________________________________________________

A compter de lundi matin, la vie va changer du tout au tout pour les 47 millions d'Espagnols. Afin d'endiguer la propagation du nouveau coronavirus, le gouvernement espagnol a dévoilé un décret invitant l'ensemble des habitants à rester chez eux, samedi 14 mars. Ils pourront simplement sortir pour acheter des vivres, aller à la pharmacie et à l'hôpital, se rendre sur leur lieu de travail ou se déplacer pour raisons d'urgence. Ce plan est valable qinze jours dans un premier temps.

La France adopte des mesures drastiques. Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé la fermeture de nombreux lieux recevant du public et "non indispensables à le vie du pays" à partir de minuit, alors que la France fait face à l'épidémie du nouveau coronavirus.

La France déclenche le stade 3 de l'épidémie. Jérôme Salomon, directeurgénéral de la Santé, a annoncé le déclenchement de la phase 3 du plan de lutte et de prévention.

Pas de colonies de vacances et d'accueil périscolaire et extrascolaire. En raison de l'épidémie de coronavirus en France, l'accueil extrascolaire et périscolaire est annulé lors des prochaines vacances de printemps, a annoncé le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer.

Un premier cas en prison. Un homme détenu à Fresnes (Val-de-Marne) a été testé positif, a confirmé le ministère de la Justice. Agé de 74 ans, il n'est incarcéré que depuis dimanche dernier, dans une cellule individuelle.

La France alerte contre les anti-inflammatoires. La prise d'anti-inflammatoires (comme l'ibuprofène ou la cortisone) "pourrait être un facteur d'aggravation de l’infection", a prévenu le ministre de la Santé Olivier Véran sur Twitter. Il invite les personnes sous traitement à "demander conseil" à leur médecin et conseille de prendre "du paracétamol" pour lutter contre la fièvre.

 Dix-huit nouveaux morts en France. Le ministre de la Santé Olivier Véran a communiqué vendredi soir ce nouveau bilan. Près de 800 nouveaux cas avérés ont été diagnostiqués depuis jeudi soir, portant le bilan à 3 661 personnes testées positives et 79 morts.

 En Chine, davantage de cas "importés" que de contaminations locales. Les autorités chinoises ont annoncé seulement 11 nouveaux cas de coronavirus vendredi. Et, pour la première fois, la majorité de ces cas (sept) sont des malades en provenance de l'étranger, et non des cas de contamination en Chine.

Vous êtes à nouveau en ligne