DIRECT. Covid-19 : Jean Castex entouré de cinq ministres pour la conférence de presse de jeudi

Le Premier ministre Jean Castex à l\'Assemblée nationale, le 12 janvier 2020.
Le Premier ministre Jean Castex à l'Assemblée nationale, le 12 janvier 2020. (XOS? BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

Le Premier ministre tiendra une conférence de presse avec plusieurs de ses ministres sur les mesures à prendre pour lutter contre l'épidémie de coronavirus.

Le Premier ministre présentera jeudi 14 janvier à 18 heures les conclusions du Conseil de défense sanitaire, aux côtés de cinq de ses ministres, indiquent les services de Matignon dans un communiqué. Aux côtés de Jean Castex, seront présents Olivier Véran, le ministre de la Santé, Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, de la jeunesse et des Sports, Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances, Roselyne Bachelot, ministre de la Culture et Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.

 Métaphore footballistique. A cinq jours du début de la vaccination des personnes de plus de 75 ans en dehors des Ehpad, Jean Castex a défendu le rythme de la stratégie vaccinale de son gouvernement. "On ne juge pas un match qui va durer 90 minutes à la deuxième seconde, ça n'est pas possible", a-t-il lancé lors de la séance de questions au gouvernement au Sénat, rappelant que le déploiement des vaccins prendrait "plusieurs mois". Un extrait mis en ligne par BFMTV.

 La vaccination des plus de 75 ans hors Ehpad débute à Nancy. La métropole nancéienne, très touchée par le virus, a pris de l'avance sur le reste du pays – certains ont même pu se faire vacciner dès mardi à cause d'une faille du système de prise de rendez-vous.

 La Russie va ouvrir le vaccin à toute sa population. Le président Vladimir Poutine a ordonné le lancement d'une "vaccination de masse de toute la population à partir de la semaine prochaine". Elle ne deviendra pas obligatoire, mais ne sera plus réservée à certaines catégories comme les soignants et les personnes âgées de plus de 60 ans. La Russie affirme avoir déjà injecté 1,5 million de doses de son propre vaccin, Spoutnik V.

 Les écoles devraient rester ouvertes. Invité de franceinfo, le président du Conseil scientifique a indiqué avoir préconisé au gouvernement de continuer la scolarisation des enfants malgré le niveau encore élevé de la circulation du virus en France. Jean-François Delfraissy encourage toutefois à durcir les règles sur les fermetures des classes en baissant la jauge nécessaire, actuellement fixée à trois cas, en cas de présence du variant apparu en Angleterre. 

"La question n'est pas de bloquer, mais de ralentir" la diffusion du principal variant. Le variant apparu au Royaume-Uni va s'étendre en France "si des mesures ne sont pas prises", a encore prévenu le président du Conseil scientifique, alors qu'un conseil de défense sanitaire a lieu dans la matinée à l'Elysée pour évoquer la stratégie sanitaire de la France. 

Le Premier ministre annoncera les ajustements sanitaires jeudi. Après la réunion prévue à l'Elysée, il reviendra au gouvernement de Jean Castex d'en présenter les conclusions jeudi. Les autorités devraient tirer le bilan des fêtes de fin d'année et évaluer leurs retombées sur l'épidémie de Covid-19.

Un troisième reconfinement semble pour l'instant écarté. Le chef du gouvernement, qui a jugé mardi que les Français s'étaient "bien comportés" à l'occasion des fêtes de fin d'année, a indiqué la veille que "le couvre-feu suffit", semblant écarter un troisième reconfinement dans l'immédiat.

Vers un couvre-feu dès 18 heures étendu ? L'ajout de territoires aux 25 départements déjà sous couvre-feu dès 18 heures, voire sa généralisation à l'ensemble du pays, est en revanche envisagé, selon plusieurs sources proches du gouvernement citées par l'AFP.

Vous êtes à nouveau en ligne