Covid-19 : 240 personnels de santé issus de toute la métropole partiront mardi soir aux Antilles

Un membre de l\'équipe médicale de l\'hôpital de Pointe-a-Pitre (Guadeloupe), le 6 août 2021.
Un membre de l'équipe médicale de l'hôpital de Pointe-a-Pitre (Guadeloupe), le 6 août 2021. (CEDRICK ISHAM CALVADOS / AFP)

Le ministre de la Santé s'est adressé, dans une vidéo diffusée sur son compte Twitter, aux "soignants de métropole".

Face à la recrudescence de l'épidémie de Covid-19 aux Antilles, 240 personnels "médicaux et non médicaux" partiront de métropole ce mardi soir en renfort, annonce le directeur général de l'ARS Hauts-de-France sur son compte Twitter.Benoit Vallet a également détaillé le nombre de personnels qui partiront, département par département. Ceux qui enverront le plus de soignants sont, selon ce tableau, l'Ile-de-France, avec 64 volontaires, les Hauts-de-France, avec 30 volontaires, puis le Grand Est, avec 28 volontaires. Parmi eux, il y aura des médecins urgentistes, des médecins réanimateurs ou encore des infirmiers réanimateurs. Ce direct est désormais terminé. 

Aux Etats-Unis, les enfants devront porter des masques à l'école. Tous les enfants devraient porter le masque à la rentrée dans les écoles américaines, sous peine de voir de nouveaux foyers de Covid-19 resurgir et de devoir revenir à l'enseignement à distance, recommande, dimanche 8 août, le patron des instituts américains de santé, Francis Collins. Suivez notre direct. 

Olivier Véran a lancé un appelle aux soignants. Dans une vidéo diffusée sur Twitter, dimanche 8 août, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a appelé les soignants à se mobiliser pour venir en aide aux hôpitaux d'outre-mer, très touchés par la progression de l'épidémie de Covid-19. Suivez notre direct.

La vaccination s'accélère en Tunisie. Le pays, qui est confrontée depuis plusieurs mois à une grave crise sanitaire, mène, dimanche 8 août, une intense campagne de vaccination contre le Covid-19 lors d'une journée "portes ouvertes", après avoir obtenu plus de six millions de doses en provenance de pays arabes et occidentaux.

Plus de 300 centres au total ont accueilli les citoyens de plus de 40 ans pour cette journée décidée par le président Kais Saïed, et l'affluence était forte en milieu de journée, selon des correspondants de l'AFP. Suivez notre direct.

Seuls les centres commerciaux de plus de 20 000 mètres carrés pourront être concernés par le pass sanitaire. Un décret publié, dimanche 8 août au Journal Officiel, précise que le pass sanitaire pourra être exigé seulement dans les  centres commerciaux dont la surface est d'au moins 20 000 mètres carrés. Comme prévu, la mesure ne concernera que certains établissements, sur décision du préfet. Elle devra être justifiée par "leurs caractéristiques et la gravité des risques de contamination", et ne pourra pas s'appliquer si elle prive les habitants des alentours de l'accès "aux biens et services de première nécessité" ou à des moyens de transports.

Les tests de 72 heures acceptés pour le pass sanitaire. Jusqu'ici, seuls les résultats négatifs de tests datant de 48 heures ou moins étaient acceptés pour justifier du pass sanitaire. Le décret allonge ce délai à 72 heures à partir de lundi.

 Les autotests donneront aussi accès au pass. Ils s'ajoutent aux tests PCR et antigéniques dans la liste des méthodes de dépistage dont les résultats pourront être présentés comme justificatif du pass sanitaire. Pour cela, ils devront avoir été effectués sous la supervision d'un "professionnel de santé", précise le décret. La mesure doit faciliter l'obtention du pass pour les soignants pas encore vaccinés, a expliqué Olivier Véran au Parisien.

 La mobilisation contre les restrictions en hausse samedi. Selon le décompte du ministère de l'Intérieur, plus de 237 000 personnes ont manifesté dans toute la France, contre 204 000 une semaine plus tôt.

Vous êtes à nouveau en ligne