DIRECT. Covid-19 : "Il n'y a plus aucun malade hospitalisé en France", annonce le ministre de la Santé

Olivier Véran, le 18 février 2020, à Paris. 
Olivier Véran, le 18 février 2020, à Paris.  (LUDOVIC MARIN / AFP)

Olivier Véran s'est exprimé lors d'une conférence de presse. "Nous surveillons la situation de très près", a affirmé le ministre de la Santé. 

"Il n'y a plus aucun malade hospitalisé en France", a assuré le ministre des Solidarités et de la Santé, lundi 24 février. Guéri, le dernier patient infecté par le nouveau coronavirus n'est plus contagieux et a pu sortir de l'hôpital, à Lyon, a précisé Olivier Véran lors d'une conférence de presse.

Arrêt du carnaval de Venise, fermetures à Milan et quarantaine de deux semaines pour une douzaine de villes... Le nord de l'Italie se prépare de son côté à vivre des jours d'angoisse et de restrictions, après une soudaine et spectaculaire flambée de cas de contamination en trois jours. Le pays compte désormais 229 cas de personnes infectées et au moins sept morts. Suivez notre direct. 

Une augmentation de cas "très préoccupante", selon l'OMS. "Nous devons nous concentrer sur l'endiguement [de l'épidémie]  tout en faisant tout notre possible pour nous préparer à une éventuelle pandémie", a affirmé à Genève, le directeur de l'agence onusienne Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Le nord de l'Italie sévèrement touché avec sept morts. Les cas les plus nombreux de Covid-19 ont été recensés en Lombardie (région de Milan), où les chiffres ne cessent de grimper avec désormais 167 contaminations, selon le chef de la Protection civile, Angelo Borrelli. En Vénétie (région de Venise), les autorités italiennes dénombrent également une trentaine de cas.

Quelque 52 000 personnes en zones de confinement. Le gouvernement italien a adopté un décret-loi très strict mettant à l'isolement onze villes, dont dix dans le périmètre de Codogno. Dimanche, la Vénétie a aussi décrété l'interruption des festivités du célèbre carnaval de Venise, qui devait se terminer mardi, et le report de manifestations sportives (notamment des matchs du championnat italien) ainsi que la fermeture des écoles et musées. En Lombardie, dans la région de Milan, écoles, universités, mais aussi musées, cinémas et théâtres seront fermés. Les services publics restent toutefois ouverts.

La France "attentive à la situation en Italie"Même si ce n'est pas le cas à l'heure actuelle, la France se prépare également à une possible "épidémie" de Covid-19, selon le ministre de la Santé, Olivier Véran. Ce dernier se dit "attentif à la situation en Italie". 

Près de 2 600 morts en Chine. En Chine, le bilan a atteint lundi 2 592 morts après l'annonce de 150 morts supplémentaires, tous sauf un dans la province centrale du Hubei, berceau et principal foyer du Covid-19. La Corée du Sud, deuxième pays le plus touché avec 763 cas de contamination, a relevé "au plus haut" le niveau d'alerte face à l'épidémie.

Vous êtes à nouveau en ligne