Covid-19 : Joe Biden estime que le Covid-19 fera plus de 600 000 morts aux Etats-Unis

Le président américain Joe Biden lors d\'un discours à la Maison Blanche sur la crise économique, à Washington (Etats-Unis), le 22 janvier 2021.
Le président américain Joe Biden lors d'un discours à la Maison Blanche sur la crise économique, à Washington (Etats-Unis), le 22 janvier 2021. (ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Le nouveau locataire de la Maison Blanche n'avait jamais évoqué un bilan si lourd.

Des prévisions bien sombres. Le président américain Joe Biden a estimé, vendredi 22 janvier, que la pandémie de Covid-19 ferait bien au-delà de 600 000 morts aux Etats-Unis. "Nous sommes à 400 000 morts, et cela devrait atteindre beaucoup plus que 600 000", a déclaré le nouveau locataire de la Maison Blanche, qui n'avait jamais évoqué un bilan si lourd. "Des familles ont faim", a-t-il poursuivi, avant de signer une série de décrets visant à lutter contre la crise alimentaire qui affecte des millions d'Américains. "Nous devons agir", a-t-il martelé. 

 La hausse des hospitalisations se poursuit en France. Les chiffres sont scrutés par les autorités sanitaires et le gouvernement. Santé publique France annonce 23 292 nouveaux cas de contamination en 24 heures en France et des chiffres qui continuent de progresser sur le plan des hospitalisations. Le nombre de malades hospitalisés s'élève au total à 25 872 (+ 173 par rapport à la veille), dont 1 861 ces dernières 24 heures. Et le nombre de patients en réanimation atteint 2 902, un chiffre au plus haut depuis le 10 décembre. Avec 323 nouveaux décès à l'hôpital en 24 heures, le Covid-19 a désormais causé la mort de 72 674 personnes en France depuis le début de l'épidémie. 

La Belgique durcit ses restrictions face à l'épidémie de Covid-19 et les variants du coronavirus. Elle interdit à partir de mercredi tous les voyages non essentiels à l'étranger, y compris au sein de l'UE, jusqu'au 1er mars. La mesure a été annoncée vendredi 22 janvier à l'issue d'un comité de concertation, indique la RTBFParmi les voyages considérés comme non essentiels figurent les voyages touristiques et récréatifs, précise le quotidien. Suivez notre direct. 

  Un cas de variant repéré au Brésil identifié en Allemagne. Un cas de variant du Covid-19 initialement repéré au Brésil a été identifié pour la première fois en Allemagne chez une personne rentrant de ce pays, ont indiqué vendredi les autorités de l'Etat de Hesse (ouest). Cette personne a été testée positive jeudi à ce variant jugé hautement transmissible, alors qu'elle était rentrée le même jour du Brésil en avion, a annoncé à la presse le ministre régional des Affaires sociales, Kai Klose. 

Neuf personnes âgées qui avaient reçu le vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19 sont mortes en France. C'est ce qu'a indiqué l'Agence nationale du médicament vendredi. Pourtant, l'agence précise qu'il n'y a pas de lien établi entre leur décès et la vaccination, car ces personnes étaient malades et "sous traitement lourd". "Au regard des éléments dont nous disposons à ce jour, rien ne permet de conclure que ces décès sont liés à la vaccination", a souligné l'ANSM dans son point hebdomadaire sur la surveillance des vaccins. Franceinfo vous explique tout ce qu'il faut savoir sur ces cas de décès post-vaccinaux dans cet article.

Le nombre total de décès provoqués par le Covid-19 en Allemagne a franchi vendredi le seuil des 50 000. C'est ce qu'a annoncé l'institut de veille sanitaire Robert Koch (RKI). Ce chiffre est atteint au moment où le pays a prolongé jusqu'à mi-février son arsenal anti-Covid. L'institut a enregistré un total de 50 642 décès depuis le début de la pandémie à l'hiver 2020. Au total, 859 personnes sont mortes lors des dernières 24 heures, un chiffre en baisse par rapport à la semaine dernière. 

Olivier Véran demande aux Français de ne plus utiliser de masques faits maison. Ils sont jugés insuffisamment filtrants face à l'apparition de nouveaux variants plus contagieux du Covid-19, a indiqué le ministre de la Santé, jeudi sur le plateau du journal de 20 heures de TF1. "Le HCSP (Haut Conseil de la santé publique) recommande aux Français, et c'est la recommandation que je leur fais également, de ne plus utiliser le masque artisanal qu'on a fabriqué chez soi", a déclaré Olivier Véran, qui demande d'éviter également les masques industriels en tissu les moins filtrants (dits "de catégorie 2").

Vous êtes à nouveau en ligne