DIRECT. Covid-19 : la plateforme de prise de rendez-vous dans les centres de vaccination ne fonctionnera finalement que vendredi

Le Premier ministre, Jean Castex, et le ministre de la Santé, Olivier Véran (à droite), le 14 janvier 2021 au Centre hospitalier régional de Metz-Thionville (Moselle).
Le Premier ministre, Jean Castex, et le ministre de la Santé, Olivier Véran (à droite), le 14 janvier 2021 au Centre hospitalier régional de Metz-Thionville (Moselle). (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

Un numéro vert, permettant d'être redirigé vers le centre le plus proche, doit être dévoilé lors de la conférence de presse du gouvernement jeudi soir.

La prise de rendez-vous dans les nouveaux centres de vaccination contre le Covid-19 patine au démarrage. Elle devait être ouverte jeudi 14 janvier, via une carte des centres mise en ligne sur le site sante.fr, et ainsi permettre aux personnes de plus de 75 ans ne vivant pas en Ehpad d'aller se faire vacciner à partir de lundi. Mais le site a été victime de son succès : après avoir affiché un message d'erreur, jeudi matin, il indique désormais que la carte sera accessible vendredi à 8 heures.

Quant au numéro vert qui doit rediriger les patients vers le centre le plus proche et permettre de prendre rendez-vous par téléphone, il sera dévoilé lors de la conférence de presse du gouvernement à 18 heures, affirme la direction générale de la santé à franceinfo. Seuls ceux qui connaissaient déjà les coordonnées d'un centre de vaccination ou qui les ont retrouvées sur les plateformes de réservation Doctolib ou Maiia ont donc pu prendre un rendez-vous jeudi (Doctolib a, depuis, bloqué la réservation). Suivez la situation en direct sur franceinfo.

Quelles restrictions face à l'épidémie ? Le couvre-feu dès 18 heures sera-t-il élargi à d'autres départements, ou carrément généralisé à l'ensemble du pays ? L'exécutif doit trancher, jeudi 14 janvier, sur de nouvelles restrictions face au Covid-19, lors d'une conférence de presse prévue à 18 heures.

 Campagne de tests massive dans l'enseignement. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé un protocole visant à tester chaque mois jusqu'à un million d'enseignants et d'enfants, à partir de 6 ans, pour dépister le Covid-19 et faire face à la propagation du variant britannique en France.

 Le pape François et Benoît XVI vaccinés. Le souverain pontife, âgé de 84 ans, a reçu sa première injection mercredi, tandis que le pape émérite, qui a 93 ans, l'a été jeudi matin, dans le cadre d'une campagne de vaccination qui a débuté mercredi pour les employés du Vatican.

Menace de contrôles renforcés à Mayotte et La Réunion. Auditionné au Sénat, le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu a affirmé que des mesures seraient prises si le variant du virus qui a émergé en Afrique du Sud venait à circuler aux Comores. Les tests de dépistage vont être systématisés à l'arrivée à Mayotte, les liaisons avec certains pays d'Afrique suspendues, et des contrôles renforcés vont être menés au départ et à l'arrivée de La Réunion.

Castex satisfait par l'adhésion grandissante à la vaccination. "Je constate avec satisfaction que l'adhésion à la vaccination augmente dans notre pays." En visite au Centre hospitalier régional de Metz-Thionville (Moselle), le Premier ministre, Jean Castex, s'est félicité de la hausse de l'adhésion des Français envers la vaccination contre le Covid-19.  

Les experts de l'OMS sont à Wuhan. La Chine, où l'épidémie est apparue fin 2019, a rapporté jeudi le premier décès depuis huit mois dû au Covid-19 dans la province du Hebei. Ce nouveau décès intervient alors qu'une équipe d'experts de l'OMS est arrivée à Wuhan (centre) où le virus a pour la première fois été signalé fin 2019. Composée de 10 scientifiques de différentes nationalités, elle sera chargée de remonter aux origines du Sars-CoV-2, dès que sera écoulée la quarantaine de deux semaines à laquelle sont soumis les experts sitôt leur arrivée.

Vous êtes à nouveau en ligne