Covid-19 : les hôpitaux de Mulhouse et Colmar déclenchent leur plan blanc

Le personnel médical s\'occupe d\'un patient non-Covid-19 dans le service de réanimation de l\'hôpital Emile Muller à Mulhouse (Haut-Rhin), le 23 juillet 2021.
Le personnel médical s'occupe d'un patient non-Covid-19 dans le service de réanimation de l'hôpital Emile Muller à Mulhouse (Haut-Rhin), le 23 juillet 2021. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

Ce dispositif permet la déprogrammation d'opérations non urgentes et de solliciter des renforts de personnel. Le département du Haut-Rhin connaît le taux d'incidence le plus élevé du Grand Est.

Les hôpitaux de Colmar et Mulhouse (Haut-Rhin), "confrontés à une évolution rapide" du Covid-19 dans un département qui a le taux d'incidence le plus élevé du Grand Est, ont déclenché mercredi 1er décembre leur "Plan blanc", ont-ils annoncé dans un communiqué. "Pour faire face à un besoin de lits Covid important, les deux établissements se réorganisent pour recréer des unités dédiées à la prise en charge de ces patients", ce qui nécessite "dans certains cas de différer des activités de soins programmés", affirment le Groupe hospitalier de la région de Mulhouse et Sud-Alsace (GHRMSA) et les Hôpitaux civils de Colmar (HCC).

"Dans ce contexte particulier, les directions des deux établissements publics de santé décident de déclencher leur Plan blanc à partir (de) mercredi" afin "d'assurer au mieux la continuité des soins", poursuivent-ils.

Discussions à venir sur l'obligation vaccinale. La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen s'est déclarée ouverte à une discussion sur la vaccination obligatoire contre le Covid-19, lors d'une conférence de presse, mercredi. Elle a jugé qu'il était "approprié et raisonnable d'avoir cette discussion maintenant" et a précisé qu'il s'agissait d'une "position personnelle""Cela nécessite une approche commune mais je pense que c'est une discussion qui doit avoir lieu", a-t-elle ajouté. 

 De nouvelles restrictions pour entrer en France. Paris va imposer un test négatif pour tous les voyageurs en provenance d'un pays hors de l'Union européenne, vaccinés ou non, a annoncé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, mercredi. Pour les voyages en provenance de pays de l'Union européenne, un test de moins de 24 heures sera nécessaire pour les personnes non vaccinées. Une décision doit être prise au niveau européen pour les voyageurs vaccinés au sein de l'Union européenne.

 Des restrictions prolongées. "Nous avons prolongé la suspension des vols depuis sept pays d'Afrique australe jusqu'à samedi" face à la propagation du variant Omicron, a annoncé le secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, mercredi sur RTL.

Près de 50 000 nouvelles contaminations en 24 heures. Quelque 47 177 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés en une journée en France, selon les données publiées mardi par Santé publique France. Cela représente 32 116 cas par jour en moyenne sur les sept derniers jours.

Vous êtes à nouveau en ligne