Variant du Covid-19 détecté en Inde : 20 étudiants testés positifs en Belgique, après être passés par l'aéroport de Roissy

L\'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, le 11 février 2021.
L'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, le 11 février 2021. (SANDRINE MARTY / HANS LUCAS / AFP)

Ils ont été placés en quarantaine dans les villes flamandes d'Alost et de Louvain, où ils étaient arrivés à la mi-avril pour suivre une formation en soins infirmiers.

Le variant du Covid-19 venu d'Inde a été détecté pour la première fois en Belgique au sein d'un groupe d'étudiants arrivés d'Inde via l'aéroport parisien de Roissy, a annoncé jeudi 22 avril le commissaire du gouvernement belge en charge de la crise sanitaire. Ils ont été placés en quarantaine dans les villes flamandes d'Alost et de Louvain, où ils étaient arrivés à la mi-avril pour suivre une formation en soins infirmiers, ont indiqué les services de Pedro Facon. 

Selon plusieurs experts, ils auraient été victimes d'un "super contaminateur", peut-être au sein même de leur groupe, lors du trajet en bus qui les a amenés de la région parisienne en Belgique. Ce direct est désormais terminé.

Jean Castex a fait le point sur la situation sanitaire. Le Premier ministre a tenu une conférence sanitaire en présence des ministres de l'Education, Jean-Michel Blanquer, de l'Intérieur, Gérald Darmanin, et de la Santé, Olivier Véran. Voici ce qu'il faut en retenir.

Prolongation du prêt garanti par l'Etat jusqu'à la fin de l'année. L'accès à ce dispositif de soutien aux entreprises devait prendre fin au 30 juin, mais "il y a un consensus sur la nécessité de maintenir possible" la souscription de ce dispositif, a annoncé le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, jeudi, lors d'un point-presse téléphonique à l'issue d'une réunion avec la ministre du Travail et les partenaires sociaux.

Emmanuel Macron au chevet des patients atteints du "Covid long". Le chef de l'Etat a rencontré, jeudi, des soignants et des patients à l'hôpital Foch de Suresnes (Hauts-de-Seine) pour évoquer la prise en charge des patients qui souffrent de symptômes persistants du Covid-19. L'Organisation mondiale de la santé estime qu'un quart des personnes infectées par le Covid-19 présentent des symptômes persistants pendant un mois et qu'une personne sur 10 ressent des symptômes après trois mois.

Vous êtes à nouveau en ligne