Covid-19 : même vaccinés, les Britanniques venant de France seront en quarantaine en Angleterre

L\'aéroport londonien d\'Heathrow, le 3 juin 2021. 
L'aéroport londonien d'Heathrow, le 3 juin 2021.  (DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)

L'annonce a été faite vendredi par le gouvernement britannique, faisant ainsi de la France une exception parmi les pays placés sur sa liste "orange".

Une Les résidents du Royaume-Uni venant de France, même entièrement vaccinés contre le Covid-19, devront continuer à observer une quarantaine à leur arrivée en Angleterre, a annoncé vendredi 16 juillet le gouvernement britannique, faisant de la France une exception parmi les pays placés sur sa liste "orange".

Le gouvernement avait auparavant annoncé que les personnes entièrement vaccinées résidant au Royaume-Uni et venant de pays classés "orange", parmi lesquels de nombreuses destinations touristiques en Europe comme la France, l'Italie ou l'Espagne, n'auraient plus besoin d'observer de quarantaine à partir de lundi. Ce direct est désormais terminé.

Nouvelle journée record pour la vaccination en France. Au total, 879 597 injections contre le Covid-19 ont été faites au cours des 24 dernières heures, vendredi 16 juillet, a annoncé Olivier Véran sur son compte Twitter. Dans le détail, 381 304 personnes ont reçu une première dose. Quelque 37,1 millions de personnes ont désormais reçu au moins une dose (soit 55,1% de la population) et environ 29,7 millions de personnes en France sont totalement vaccinées (soit 44,2% de la population). 

L'agence européenne chargée des maladies prévoit un fort rebond du nombre de cas. Elle prévoit près de cinq fois plus de nouveaux cas d'ici au 1er août comparé au niveau de la semaine passée, selon ses dernières projections publiées vendredi. Dans sa zone incluant l'Union européenne ainsi que la Norvège et l'Islande, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) table sur une incidence de plus de 420 nouveaux cas pour 100 000 habitants. 

Le masque est de retour dans les Pyrénées-Orientales. Face à une très forte hausse des cas de Covid-19, et un taux d'incidence supérieur à 200 cas pour 100 000 habitants, la préfecture des Pyrénées-Orientales a décidé vendredi 16 juillet de rendre le masque de nouveau obligatoire dans le département, sauf à la plage et dans les grands espaces naturels, à partir du samedi 17 juillet et jusqu'au lundi 2 août. C'est le premier département de la France metropolitaine à prendre cette décision.

Vous êtes à nouveau en ligne