Euro 2021 : Angela Merkel et Emmanuel Macron appellent à la vigilance face au Covid-19

Le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel lors d\'une conférence de presse commune, à Berlin (Allemagne), le 18 juin 2021.
Le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel lors d'une conférence de presse commune, à Berlin (Allemagne), le 18 juin 2021. (AXEL SCHMIDT / REUTERS / AFP)

Depuis Berlin, ils ont mis en garde contre une résurgence de la pandémie sur le continent européen.

Ils ont mis en garde contre une résurgence de la pandémie sur le continent européen. Angela Merkel et Emmanuel Macron ont appelé vendredi 18 juin à la prudence lors des matchs de l'Euro face au très contagieux variant Delta. "Nous ne pouvons pas faire comme si l'épidémie de Covid-19 était passée", a estimé Angela Merkel lors d'une conférence de presse, avant un dîner de travail à Berlin avec le chef de l'Etat français. Il s'agissait de l'un de leurs derniers tête-à-tête avant le départ du pouvoir à l'automne de la chancelière, après seize ans de règne. "Quand je vois des stades remplis dans d'autres pays d'Europe, je suis un petit peu sceptique", a-t-elle critiqué, dans une référence évidente à la Hongrie dirigée par le nationaliste Viktor Orban, seul pays organisateur de la compétition qui n'impose aucune jauge dans son stade pour cet Euro.

Moins de 11 000 personnes hospitalisées en France. La pression a continué de diminuer, vendredi 18 juin, dans les hôpitaux. On compte désormais 10 738 patients atteints du Covid-19 hospitalisés, contre 11 114 la veille, selon les données de Santé publique France. Les services de réanimation prennent en chargent 1 740 personnes, contre 1 799 jeudi. Cinquante nouveaux dècès à l'hôpital sont à déplorer, pour un total de 110 731 morts depuis le début de l'épidémie. Le nombre de nouveaux cas détectés a quant à lui encore diminué, avec 2 439 malades dépistés. 

30 ou 40 pays en manque de deuxièmes doses de vaccins.
Des dizaines de pays ne sont pas en mesure d'administrer la seconde dose de vaccins contre le Covid-19, faute de doses suffisantes, ce qui risque de déstabiliser durablement les campagnes vaccinales, a mis en garde l'OMS vendredi 18 juin. "Nous avons un énorme nombre de pays qui ont dû suspendre leur campagne de vaccination pour la seconde dose – 30 ou 40 pays – qui auraient pu recevoir des secondes doses d'AstraZeneca par exemple et qui ne sont pas en mesure de le faire", a affirmé le docteur Bruce Aylward, chargé à l'OMS de superviser le système de distribution international Covax. Un intervalle trop long entre deux doses peut faciliter l'émergence de variants plus dangereux ou contagieux. 

L'épidémie s'emballe à Moscou. La capitale russe a enregistré plus de 9 000 nouvelles contaminations en 24 heures, un record depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Et 89,3% des nouveaux cas recensés sont dus au variant Delta, a annoncé vendredi le maire de la capitale russe à l'antenne de la chaîne télévisée Pervi Kanal. Ce variant, identifié en premier en Inde "est plus agressif" et "se répand plus vite", a assuré l'élu. Moscou a donc décidé de fermer sa fan-zone pour l'Euro de football et d'interdire tout évènement de divertissement réunissant plus de 1 000 personnes. 

Débat sur la vaccination dans les Ehpad. Environ 81% des résidents d'Ehpad sont complètement vaccinés, mais seulement 42% des professionnels de ces établissements, selon de nouvelles données publiées par Santé publique France, jeudi. Ces données n'étaient plus communiquées depuis plusieurs semaines en raison de soucis statistiques. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a de nouveau menacé de rendre obligatoire la vaccination des soignants, jeudi.

Les règles sur le masque précisées à Paris. Selon un communiqué de la préfecture de police de Paris, le port du masque en extérieur dans la capitale reste obligatoire sur les marchés, brocantes et ventes de rue, dans les rassemblements, dans les lieux d'attente des transports en commun et dans les files d'attente. Idem devant les établissements scolaires et universitaires et les lieux de culte aux heures d'entrée et de sortie du public.

L'Espagne va tomber le masque en extérieur. "Ce week-end sera le dernier avec des masques en extérieur car, le 26 juin, nous ne porterons plus le masque dans les espaces publics" à l'air libre, a annoncé le chef du gouvernement, Pedro Sanchez, lors d'un déplacement à Barcelone.

Israël transfère des doses aux Palestiniens. Les autorités israéliennes ont annoncé avoir "signé un accord avec l'Autorité palestinienne" pour fournir "environ un million de doses de vaccins Pfizer sur le point d'être périmées". L'Etat hébreu "recevra en échange les doses que la société Pfizer devait envoyer à l'Autorité palestinienne" par la suite.

Vous êtes à nouveau en ligne