DIRECT. Coronavirus : Emmanuel Macron présidera un nouveau Conseil de défense consacré à la crise vendredi matin

Ce direct est terminé.

En France, le bilan s'élève à 372 morts et près de 11 000 cas confirmés. 

Emmanuel Macron présidera, vendredi 20 mars au matin, un nouveau Conseil de défense consacré à la crise du coronavirus, quatre jours après la mise en oeuvre de mesures de confinement en France, a indiqué l'Elysée. Ce Conseil se tiendra à 11 heures au ministère de l'Intérieur. Le gouvernement n'envisage pas, pour l'instant, pas de renforcer les mesures de restriction de déplacement de la population, a appris franceinfo de source gouvernementale. Suivez la situation en direct.

 Le Festival de Cannes ne se tiendra pas en mai. En raison de l'épidémie de coronavirus Covid-19, le grand rendez-vous du cinéma mondial n'aura pas lieu aux dates prévues, du 12 au 23 mai prochains, ont-ils annoncé dans un communiqué publié jeudi 19 mars. "Plusieurs hypothèses sont à l’étude afin d’en préserver le déroulement, dont la principale serait un simple report, à Cannes, fin juin-début juillet 2020", précisent-ils. Suivez la situation en direct.

 372 morts en France, 108 de plus en 24 heures. "Nous sommes face à une épidémie très important, très rapide." Le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, a communiqué de nouveaux chiffres alarmants, jeudi 19 mars. "On déplore 372 décès" liés au coronavirus, soit 108 de plus en 24 heures. "Aujourd'hui, nous avons 10 995 cas confirmés, 4 761 sont hospitalisés. On recense 1 122 cas graves en réanimation et aussi 1 300 retours à domicile de personnes guéries. Le nombre de cas double tous les deux jours", a ajouté Jérome Salomon, ajoutant : "Il faut rester chez vous, si vous voulez éviter d'autres décès." Suivez la situation en direct.

 Les réunions de conseils municipaux élus reportées. Edouard Philippe a annoncé, jeudi 19 mars, le report des réunions de conseils municipaux élus au premier tour, qui devaient se tenir de vendredi à dimanche et permettaient de désigner maires et adjoints, en raison de la pandémie de coronavirus. Les équipes sortantes dans environ 30 000 communes concernées voient donc leur mandat prolongé jusqu'à mi-mai au moins. A cette date, .

 L'Italie compte plus de morts qu'en Chine. Avec 427 décès en 24 heures liés au coronavirus, le bilan de l'Italie est porté à 3 405 morts et dépasse désormais celui de la Chine, selon les chiffres communiqués jeudi 19 mars. L'Italie devient donc le premier pays pour le nombre de morts dus à l'épidémie de Covid-19 devant la Chine (3 245 décès), l'Iran (1 284) et l'Espagne (767). L'Italie avait recensé officiellement ses deux premiers morts le 22 février. Le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, a par ailleurs annoncé plus tôt dans la journée que les mesures de confinement prises depuis une semaine seraient "prolongées à leur échéance" prévue le 3 avril. Suivez la situation en direct.

L'accès aux plages interdit dans de nombreux départements. Les préfets des départements du litoral méditerranéen, mais également du Nord, de l'Ille-et-Vilaine, du Morbihan ou encore de Vendée, ont annoncé l'interdiction de circulation sur leurs plages."Nous avons constaté qu'il y avait trop de monde sur les plages", a justifié le préfet de la zone de défense et de sécurité sud, Pierre Dartout.

Un rappel à l'ordre pour les Parisiens. Le préfet de police Didier Lallement et la maire de Paris Anne Hidalgo ont lancé jeudi un "appel solennel aux Parisiens pour limiter leurs déplacements privés au strict nécessaire", selon un communiqué commun. "A l'heure où les personnels soignants se battent jour et nuit pour sauver des vies dans les hôpitaux", ils rappellent que "les sorties liées à l'activité physique, à l'équilibre des enfants et aux besoins des animaux de compagnie doivent être brèves et à proximité immédiate du domicile".

Macron exhorte les entreprises à poursuivre le travail. Le chef de l'Etat a encouragé jeudi les entreprises et les salariés à poursuivre leur activité "dans le respect des règles de sécurité sanitaire", malgré les difficultés provoquées par la crise du coronavirus, selon l'Elysée. A l'occasion d'une visioconférence avec le Premier ministre Edouard Philippe et plusieurs ministres, le chef de l'Etat a appelé à "la responsabilité 'civique' des entreprises pour poursuivre leur activité lorsque cela est possible" et sur "l'importance pour les salariés des entreprises qui se sont mis en conformité avec les règles sanitaires d'aller travailler sur les sites de production"

Vous êtes à nouveau en ligne