Déconfinement : la rentrée à Paris le 14 mai ne concernera "pas plus de 15% des élèves", selon Anne Hidalgo

Des enfants de soignants sont accueillis dans une école privée de Paris, le 30 avril 2020.
Des enfants de soignants sont accueillis dans une école privée de Paris, le 30 avril 2020. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Dans un entretien publié par "Le Parisien", la maire de la capitale propose "aux parents qui le souhaiteraient que leurs enfants puissent bénéficier de tests PCR".

"Ce sera progressif." La maire de Paris, Anne Hidalgo, estime, lundi 4 mai, dans Le Parisien, que les écoles n'accueilleront "pas plus de 15% des élèves parisiens le 14 mai", jour de la rentrée dans la capitale. Les personnels pourront passer des tests virologiques "sur la base du volontariat", dit-elle. "Je veux aller plus loin en proposant aux parents qui le souhaiteraient que leurs enfants puissent également bénéficier de tests PCR", ajoute-t-elle. 

Plus de 25 000 morts en France. L'épidémie a causé 306 nouveaux décès en 24 heures en France, soit un total de 25 201 décès depuis le 1er mars, selon la direction générale de la santé. La pression sur les services de réanimation continue de s'alléger mais le nombre total de patients dans un état grave hospitalisés dans ces services reste élevé. La carte nationale qui synthétise deux indicateurs en vue du déconfinement (la circulation active du coronavirus et les capacités de réanimation) reste inchangée. 

Le Sénat rejette le plan de déconfinement. Par 89 voix contre, 81 pour et 174 abstentions, le Sénat a voté contre la stratégie présentée par l'exécutif en vue du 11 mai. Ce vote consultatif a été marqué par une abstention massive des élus Les Républicains et un vote contre des groupes socialiste et communiste. Il ne devrait pas avoir de conséquence sur le lancement du déconfinement.

Prolonger l'état d'urgence sanitaire. Plus tard dans la soirée, le Sénat doit également se pencher sur le projet de loi prorogeant l'état d'urgence sanitaire de deux mois, jusqu'au 24 juillet. Cette prolongation, annoncée samedi par le gouvernement, ne peut en effet être autorisée que par une loi. Le texte doit être examiné par l'Assemblée nationale à partir de mardi.

 L'Espagne n'a enregistré que 164 morts du Covid-19 au cours des dernières 24 heures, a indiqué le ministère de la Santé, lundi 4 mai. Le bilan total dans le pays s'élève à 25 428 décès. Le port du masque est devenu obligatoire dans les transports en commun espagnols, lundi, alors que certains commerces (dont les coiffeurs) ont rouvert. Le pays est pour l'instant dans la "phase zéro" du déconfinement, qui s'accompagne d'un allègement progressif des restrictions de déplacements.

Le Japon prolonge l'état d'urgence dans tout le pays. Il devait prendre fin mi-mai, ce sera au minimum le 31 mai. L'annonce a été faite, lundi matin, par le Premier ministre Shinzo Abe. Le gouvernement juge prématuré de lever cet état d'urgence à ce jour.

Vous êtes à nouveau en ligne