Coronavirus : 24 594 personnes sont mortes du Covid-19 depuis le 1er mars, dont 218 dans ces dernières 24 heures

Le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, le 28 mars 2020.
Le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, le 28 mars 2020. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / POOL)

Jérôme Salomon a dévoilé le bilan du jour et la carte actualisée du déconfinement.

Nouveau bilan et nouvelle carte. Le nombre de décès lié au coronavirus s'est élevé à 218 au cours des dernières 24 heures, a indiqué vendredi 1er mai le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, qui a présenté des cartes de déconfinement corrigées. Les services de réanimation affichent de nouveau un solde négatif de 144 patients par rapport à la veille, a-t-il précisé. Un pic avait été atteint le 9 avril avec près de 7 200 patients. Jérôme Salomon a fait savoir que les données avaient été corrigées pour neuf départements concernant les cartes en vue du déconfinement.

L'Inde prolonge le confinement. L'Inde a prolongé le confinement de deux semaines supplémentaires après le 4 mai, tout en allégeant certaines restrictions. Le confinement imposé le 25 mars a plongé dans la détresse des millions de travailleurs de l'important secteur informel indien et porté un coup très dur à la troisième économie d'Asie.

Pas de retour "à une vie normale" le 11 mai. Emmanuel Macron a souligné que le 11 mai serait "une étape importante" avec le début du déconfinement mais pas le passage "à une vie normale", à l'occasion d'une réception à l'Elysée pour remercier "l'ensemble du monde agricole".

En Espagne, un ralentissement qui se confirme. Le pays a enregistré 281 morts du Covid-19 pendant les dernières 24 heures. Ce qui porte le bilan total à 24 824 morts, selon les chiffres publiés vendredi par le ministère de la Santé. La veille, jeudi, le nombre de morts avait connu son bilan le plus bas depuis le 20 mars avec 268 décès.

"Qu'il le démontre". Sur France Inter, Philippe Martinez a justement réagi à la vidéo d'Emmanuel Macron, vendredi matin. "S'il vante les travailleurs et les travailleuses, il faut qu’il le démontre", a déclaré le secrétaire général de la CGT.

"C'est grâce au travail que la Nation tient". Dans une vidéo de près de trois minutes diffusée sur son compte Twitter, Emmanuel Macron a adressé une pensée aux "organisations syndicales qui ne peuvent tenir les traditionnels défilés" et aux "travailleuses, travailleurs de notre pays". 

Des manifs virtuelles. Concerts de casseroles, chants collectifs, manifs en ligne... En France, les syndicats s'adaptent et proposent de célébrer la journée internationale des travailleurs sur les réseaux sociaux et depuis les balcons. A partir de 11 heures, sur le site de la CGT et sur sa page Facebook, sera diffusé un concert d'une vingtaine d'artistes du monde entier. La CFDT joindra, elle, à tous ses posts sur les réseaux le hashtag #construisonsdemain.

Vous êtes à nouveau en ligne