DIRECT. Coronavirus : 6 507 personnes sont mortes depuis le début de l'épidémie en France, dont 1 416 en Ehpad

Un patient pris en charge à l\'hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne), le 3 avril 2020.
Un patient pris en charge à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne), le 3 avril 2020. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Le directeur général de la Santé a également indiqué que 27 432 patients sont actuellement hospitalisés, dont 6 662 personnes en réanimation.

Le coronavirus a fait au moins 6 507 morts en France, selon le dernier bilan rendu public par le directeur de la santé, vendredi 3 avril. Parmi eux, 5 091 malades sont morts à l'hôpital (588 de plus ces dernières 24 heures, le pire chiffre enregistré depuis le début de l'épidémie) et 1 416 en Ehpad. Dans son point quotidien, le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, a également indiqué que 27 432 patients sont actuellement hospitalisés, dont 6 662 personnes en réanimation. Plus de 500 patients ont été transférés dans des services moins encombrés.

Un pic attendu fin avril dans le Grand Est. L'Agence régionale de santé du Grand Est indique que le pic de l'épidémie sera atteint au plus le tard le 25 avril dans cette région, rapporte France Bleu Alsace. "Nous voyons une lueur au fond du tunnel", a déclaré le directeur Christophe Lannelongue lors d'un point presse. Selon les modèles utilisés pour les calculs, le pic se situera entre le 10 et 25 avril dans le Grand Est, l'une des régions les plus touchées par le coronavirus.

Plus de 400 000 contrôles de police. Le ministre de l'Intérieur s'est montré ferme sur les consignes de confinement malgré le début des vacances scolaires : "Il n'y aura aucun relâchement si cela permet de sauver des vies. Ceux que l'on aime, on les protège. On se confine", a martelé Christophe Castaner. Au total, il y a déjà eu 426 430 contrôles de police aujourd'hui, jour du début des vacances scolaires dans les académies d'Ile-de-France et d'Occitanie, indique le ministère de l'Intérieur.

En Italie, près de 15 000 morts à ce jour. Avec 766 décès supplémentaires en l'espace de 24 heures, le bilan de l'épidémie atteint désormais 14 681 morts dans le pays. Sur trois jours, ce bilan quotidien reste compris entre 722 et 766 décès, alors qu'il était encore de 837 décès supplémentaires mardi et de 919 vendredi dernier, journée la plus noire de l'épidémie.

 Les épreuves finales du baccalauréat n'auront pas lieu cette année. Le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer a annoncé que l'ensemble des épreuves du bac et du brevet seraient validées en contrôle continu, en raison de l'épidémie de Covid-19.

Vous êtes à nouveau en ligne