DIRECT. Coronavirus : plus de 15 000 morts recensés dans les hôpitaux et les Ehpad, le cap des 100 000 cas de coronavirus confirmés par tests franchi en France

Ce direct est terminé.

L'épidémie de coronavirus a fait au moins 15 729 morts depuis début mars, dont 5 470 dans des maisons de retraites médicalisées, selon un nouveau bilan officiel donné mardi soir par le Directeur général de la santé.

Il était l'invité de franceinfo mardi matin, le soir dans le JT de France 2. Au lendemain de l'allocution d'Emmanuel Macron, le ministre de l'Education nationale a indiqué que tous les élèves ne rentreraient pas "au même moment" à l'école. Mais les modalités précises de cette reprise des cours seront arrêtées dans les deux semaines à venir, a ajouté Jean-Michel Blanquer. Il n'en a pas dit beaucoup plus sur France 2, mais a suggéré "d'espacer les moments de présence à la cantine". En outre il n'a pas exclu que les enfants portent des masques lors de leur retour à l'école.

 Plus de 15 000 morts recensés dans les hôpitaux et les Ehpad. Le cap symbolique des 100 000 cas de coronavirus confirmés par tests a également été franchi en France, a annoncé, mardi, le directeur général de la santé, Jérôme Salomon. Dans le détail, 10 129 décès sont à déplorer en milieu hospitalier, ainsi que 5 600 décès dans les établissements sociaux et médico-sociaux, comme les Ehpad. Soit un total de 15 729 décès en lien avec l'épidémie. Mais la France enregistre le plus lourd bilan en 24 heures, avec 762 nouveaux décès. Néanmoins, le solde des personnes en réanimation est négatif pour le sixième jour consécutif, avec 6 730 personnes actuellement dans ces services.

 Des annonces et des zones d'ombres. Dans son discours, Emmanuel Macron a détaillé certaines modalités du déconfinement. Nous avons résumé ce qu'il faut retenir de son intervention et les questions qui restent en suspens. Mardi, sur France Inter, Christophe Castaner a précisé que "le déconfinement, le 11 mai, n’est pas une certitude mais un objectif", dont la réussite dépendra "de la discipline de respect du confinement".

 Des masques en tissu lavables seront distribués. Invité de RTL, mardi 14 avril, Olivier Véran a précisé la promesse du chef de l'Etat de "permettre à chaque Français de se procurer un masque grand public". Il s'agira de masques en tissu, "lavables et donc utilisables plusieurs fois", a expliqué le ministre de la Santé. Les modalités de leur distribution, en revanche, restent à trancher.

 Une récession encore plus forte attendue. "Nous aurons une prévision de croissance qui sera fixée à -8%", a expliqué le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire sur RMC. Un chiffre qui tient compte "des 15 jours de confinement supplémentaires" annoncés par le chef de l'Etat. De son côté, le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a expliqué sur franceinfo prévoir un déficit public de 9%.

Vous êtes à nouveau en ligne