Coronavirus : les Etats-Unis déplorent déjà plus de 15 000 morts

Ce direct est terminé.

Le Premier ministre britannique avait été placé en soins intensifs lundi soir en raison d'une aggravation de son état.

Les Etats-Unis ont dépassé les 15 000 morts liés à la pandémie de nouveau coronavirus, jeudi 9 avril, selon le comptage de l'université américaine Johns Hopkins. Selon cette même source, le pays comptait plus de 450 000 cas de Covid-19 officiellement recensés, un chiffre bien inférieur au vrai nombre de personnes infectées, en raison du manque de tests disponibles. 

>> Ce direct est terminé. Suivez l'actualité de vendredi par ici

Boris Johnson est sorti des soins intensifs. Testé positif au Covid-19, le Premier ministre britannique avait été placé en soins intensifs lundi soir en raison d'une aggravation de son état. 

 Le Covid-19 a officiellement fait plus de 12 000 morts en France depuis le début de l'épidémie, a annoncé jeudi 9 avril le directeur général de la santé, Jérôme Salomon. Mais l'espoir vient d'un autre chiffre : la France compte 82 patients en moins en réanimation. Le solde est pour la première fois faiblement négatif. "On peut donc espérer un plateau, mais c'est un plateau très haut et il faut rester prudent", estome Jérôme Salomon. 

 Le Royaume-Uni a enregistré 881 décès supplémentaires de patients malades du Covid-19, portant le total à 7 978 morts, a annoncé jeudi 9 avril le ministre des Affaires étrangères, Dominic Raab. Le virus a officiellement contaminé 65 077 personnes dans le pays, l'un des plus durement touchés en Europe, a-t-il précisé lors d'une conférence de presse. 

 En Italie, une centaine de médecins mort du Covid-19. En Italie, l'épidémie de Covid-19 a déjà fait au total environ 18 000 morts. Les médecins, en première ligne de la lutte contre le coronavirus, payent un lourd tribut. "Nous avons le nombre de médecins décédés à cause du Covid-19, c'est 100, peut-être même 101 à l'heure actuelle malheureusement", a indiqué, jeudi 9 avril, le service de presse de la Fédération nationale des ordres de médecins en chirurgie et odontologie. Une trentaine d'infirmières, infirmiers et aide-soignants sont également décédés à cause du Covid-19, selon les médias italiens. Selon l'Institut supérieur de la santé (ISS), environ 10% des contaminés appartiennent au personnel sanitaire.

 Castaner reconnaît des "erreurs d'interprétation" lors de contrôles. "L'exercice a pu amener à quelques erreurs d'interprétation", reconnaît-il. Interrogé sur les verbalisations dans le cadre du confinement, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a affirmé avoir "eu très peu de retours d'anomalies graves". Plus de 568 000 PV ont été dressés lors de 9,5 millions de contrôles, a-t-il précisé lors d'une audition en visioconférence devant la mission parlementaire sur l'épidémie de Covid-19

Nouveau record macabre aux Etats-Unis. Pour la deuxième journée consécutive, près de 2 000 morts liées au nouveau coronavirus ont été comptabilisées, mercredi, outre-Atlantique. Ce nouveau bond record (+1 973 morts), légèrement supérieur à celui de la veille (+1 939), y porte à 14 695 le nombre total de décès recensés. La première puissance mondiale dépasse désormais l'Espagne (14 555 morts), mais reste moins endeuillée jusqu'ici que l'Italie (17 669). 

L'OMS appelle Trump à ne pas "jouer avec le feu". Après que le président américain s'est emporté contre l'Organisation mondiale de la santé, jugée trop proche de Pékin, le patron de l'agence onusienne lui a répondu : "Ne politisez pas le virus. Vous avez beaucoup d'autres moyens de faire vos preuves."

Boris Johnson toujours en soins intensifs. Au Royaume-Uni, un nouveau plafond de 938 morts a été recensé en 24 heures, pour plus de 7 000 en tout. La santé du Premier ministre, en soins intensifs depuis trois jours dans un hôpital londonien après avoir été contaminé au Covid-19, "s'améliore", selon son ministre des Finances.

Confinement prolongé en France. Dans l'Hexagone, l'épidémie est "toujours très active", selon les autorités sanitaires. Pour aplanir la courbe des hospitalisations, la présidence de la République a décidé de prolonger au-delà du 15 avril les mesures de confinement en vigueur depuis la mi-mars, sans donner de nouvelle échéance.

Vous êtes à nouveau en ligne