Coronavirus : Donald Trump se dit de nouveau opposé au port du masque obligatoire

Le président américain, Donald Trump, à la Maison Blanche le 16 juillet 2020.
Le président américain, Donald Trump, à la Maison Blanche le 16 juillet 2020. (DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Les Etats-Unis connaissent depuis plusieurs semaines une flambée des infections, mais leur président s'est de nouveau dit opposé à l'idée d'imposer le port du masque au niveau national.

Alors que le nombre d'infections au Covid-19 flambe aux Etats-Unis, Donald Trump a défendu ses propos selon lesquels la maladie finirait par "disparaître", en se disant opposé à l'idée d'imposer le port du masque au niveau national. "Je veux que les gens aient une certaine liberté (...) et je ne suis pas d'accord avec l'affirmation selon laquelle si tout le monde met un masque tout va disparaître", a déclaré le président américain dans une interview à Fox News Sunday, diffusée dimanche 19 juillet.

 Le Parlement suspendu en Australie. Le Parlement australien a suspendu ses sessions pour deux semaines, de crainte que les députés venant des foyers de contamination ne contribuent à propager le coronavirus. Par ailleurs, le port du masque sera obligatoire à compter de jeudi dans les lieux publics à Melbourne. L'Etat de Victoria, dont Melbourne est la capitale, compte plus de 3 000 cas actifs de Covid-19, dont 363 nouvelles contaminations recensées au cours des dernières 24 heures, et ce en dépit du confinement en vigueur depuis 10 jours. L'absence du port de masque sera passible d'une amende de 200 dollars australiens (122 euros), et les bandanas et écharpes seront autorisés le temps que l'Etat soit en mesure de répondre à la demande de masques.

 Amélioration de la situation en Guyane. Dans ce département-région d'outre-mer, les autorités ont fait part, samedi, d'une baisse du nombre de nouveaux cas de coronavirus. "La baisse du nombre de nouveaux cas confirmés semble engagée sur l'ensemble du territoire, hormis à Saint-Laurent du Maroni où elle semble toutefois s'engager et sur le fleuve Maroni où la situation est suivie avec attention", ont précisé la préfecture et l'Agence régionale de santé de Guyane. Le taux de positivité recule également progressivement alors que près de 5 000 tests ont été réalisés la semaine dernière dans ce territoire français d'Amérique du Sud.

 Masques obligatoires dans les lieux clos lundi en France. Le port du masque sera obligatoire "dès lundi" dans tous les lieux publics clos de France, pour casser les signaux de reprise de l'épidémie, a confirmé le ministre de la Santé Olivier Véran, comme l'avait annoncé jeudi le Premier ministre. Cela concerne notamment les commerces, les établissements recevant du public et les marchés couverts. 

 Un record pour les contaminations journalières. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a fait état samedi d'un nombre record de nouvelles contaminations au Covid-19 pour la deuxième journée consécutive, le total augmentant de 259 848 cas en 24 heures. Le record précédent, publié vendredi, faisait état de 237 743 nouveaux cas. Le rapport publié samedi montre que les Etats-Unis, le Brésil, l'Inde et l'Afrique du Sud sont les pays avec le plus grand nombre de nouvelles contaminations. Le nombre de décès supplémentaires en 24 heures est de 7 360, leur plus forte progression sur une journée depuis le 10 mai.

Vous êtes à nouveau en ligne