Coronavirus : plus de 3 000 nouveaux cas en 24 heures en France

Un test PCR au coronavirus effecté dans un centre de consultation à Saint-Etienne (Rhône-Alpes), le 25 août 2020.
Un test PCR au coronavirus effecté dans un centre de consultation à Saint-Etienne (Rhône-Alpes), le 25 août 2020. (MAXPPP)

Le taux de positivité des tests, qui reste orienté à la hausse, a atteint 3,7% entre le 16 et le 22 août

Face à une recrudescence des cas de coronavirus, les mesures sont renforcées à Marseille et dans les Bouches-du-Rhône. Le port du masque est rendu obligatoire dès l'âge de 11 ans dans toute la ville à partir de mercredi 23 heures, annonce la préfecture mardi 25 août. Les restaurants, les débits de boissons et les commerces d’alimentation générale seront fermés tous les jours de 23 heures à 6 heures dans l’ensemble du département à compter de la même date. Ces mesures sont applicables jusqu'au 30 septembre. Dans les Bouches-du-Rhône, le taux d’incidence est actuellement de 131 sur 100 000, alors qu’il était de 25 à la fin du mois de juillet. A Marseille, il est de 177 sur 100 000 alors qu’il était de 33 fin juillet, indiquent les autorités locales pour justifier cette décision. 

 Plus de 3 000 nouveaux cas en 24 heures en France. Le nombre quotidien de nouvelles contaminations dues au coronavirus en France est repassé, mardi 25 août, au-dessus de 3 000, selon la Direction générale de la santé. La DGS signale précisément 3 304 nouveaux cas alors qu'elle en avait dénombré 1 955 lundi. Le taux de positivité des tests, qui reste orienté à la hausse, a atteint 3,7% entre le 16 et le 22 août. "En France métropolitaine la dynamique de la transmission en forte croissance reste préoccupante: l’ensemble des indicateurs continue de progresser tandis que le nombre de tests réalisés reste constant", souligne la DGS. Suivez notre direct.

L'épidémie ralentit dans le monde selon l'OMS. Les dernières données hebdomadaires publiées mardi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) montrent un ralentissement de l'épidémie dans la plupart des régions, en particulier sur le continent américain. Plus de 1,7 million de nouveaux cas de Covid-19 et 39 000 nouveaux décès ont été signalés à l'OMS la semaine dernière (17 au 23 août), ce qui représente une diminution de 5% des cas et de 12% des décès par rapport à la semaine précédente (10 au 16 août). Ce ralentissement a été enregistré dans toutes les régions, à l'exception de l'Asie du Sud-Est et de la Méditerranée orientale.

Pas de gratuité des masques pour les élèves en France. L'exécutif, malgré les appels pressants des oppositions, a confirmé mardi 25 août au cours d'un Conseil de défense sanitaire la décision de ne pas fournir de masques gratuits aux élèves, selon les informations recueillies par France Télévisions. "L’idée est noble mais le facteur réalité s’impose. C’est trop lourd sur le plan logistique", affirme un membre du gouvernement, faisant valoir que chaque établissement a déjà des stocks pour les 1,2 million d’enseignants et personnels dans les établissements scolaires. "Évidemment tout élève ayant oublié son masque sera dépanné", précise-t-on. 

Emmanuel Macron promet des "règles claires". Le président a indiqué après le conseil de défense sanitaire que des "règles claires" seraient instaurées "partout" en France pour faire face à la reprise de l'épidémie de Covid-19. "Priorité santé", a écrit le chef de l'Etat dans un tweet. "J'ai réuni ce matin un conseil de défense pour organiser la rentrée dans les meilleures conditions possibles au regard de l'évolution épidémique. École, travail, lieux publics: partout des règles claires pour permettre à chacun de reprendre en confiance", a-t-il ajouté.

L'Espagne va avoir recours à l'armée pour lutter contre l'explosion des cas. Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a annoncé le recours à l'armée pour aider les régions, compétentes en matière de santé, à lutter contre l'explosion de nouveaux cas de coronavirus. "Le gouvernement espagnol va mettre à disposition des régions des effectifs des forces armées pour réaliser le traçage" des cas, a-t-il dit lors d'une allocution télévisée en précisant que 2 000 militaires seraient déployés. Madrid a fait état lundi de 2 060 cas supplémentaires de contamination, contre 3 650 cas vendredi, ce qui porte son total à 405 436. 

Inquiétude dans les Bouches-du-Rhône. De nouvelles mesures sanitaires devraient être mises en œuvre "dans les tout prochains jours", pour faire face à la "situation préoccupante" dans les Bouches-du-Rhône, a annoncé lundi le préfet du département. Le taux d’incidence du virus est de 145 pour 100 000 à Marseille et de 110 pour 100 000 dans le département, contre 33 pour 100 000 en moyenne à l'échelle nationale.

 Les régions Ile-de-France et Paca considérées comme risquées. L'Allemagne a placé les régions Ile-de-France et Provence-Alpes-Côte d'Azur en zones à risque en raison de l'augmentation des cas de Covid-19, a annoncé lundi le ministère des Affaires étrangères. Les voyageurs revenant de ces régions françaises devront se soumettre à un test de dépistage et observer une quatorzaine jusqu'à l'obtention du résultat.

Vous êtes à nouveau en ligne