DIRECT. Coronavirus : le foot reprend en Chine après des mois d'interruption et une minute de silence

Devant l\'université Berkeley, en Californie, le 22 juillet 2020. 
Devant l'université Berkeley, en Californie, le 22 juillet 2020.  (JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Le championnat de foot chinois a repris samedi après une interruption de cinq mois due à la pandémie de coronavirus, rendant hommage aux victimes lors d'une minute de silence.

Alors que les restrictions se durcissent un peu partout dans le monde face au nouveau coronavirus, la vie reprend progressivement en Chine. Le championnat de foot chinois a ainsi redémarré samedi 25 juillet, après une interruption de cinq mois due à la pandémie de coronavirus, rendant hommage aux victimes lors d'une minute de silence. Tête vers le sol, les joueurs ont respecté cette minute symbolique en souvenir des victimes du Covid-19, apparu à Wuhan en Chine au tournant de l'année, et du personnel médical, lors du match de reprise entre le champion en titre Guangzhou Evergrande, entraîné par l'Italien Fabio Cannavaro, et le vainqueur de la Coupe nationale, Shanghai Shenhua.

Les Etats-Unis ne délivreront pas de nouveaux visas aux étudiants étrangers dont les cours seront en ligne. Aux Etats-Unis, les étudiants étrangers demandant un visa étudiant ne pourront pas entrer aux Etats-Unis si leurs cours sont uniquement en ligne, ce qui risque d'être le cas dans de nombreuses universités, a annoncé vendredi 24 juillet la police de l'immigration américaine. Les Etats-Unis comptent près d'un million d'étudiants étrangers. Avant la pandémie, il était déjà impossible de bénéficier d'un visa étudiant en suivant des cours uniquement en ligne.

Un test obligatoire pour les passagers se rendant en France en provenance de 16 pays frappés durement par l'épidémie. Les voyageurs venus de seize pays où le virus du Covid-19 circule fortement, "seront tenus de disposer d'un test attestant qu'ils ne sont pas porteurs du virus pour embarquer dans les avions"A défaut, ils seront testés à leur arrivée à l'aéroport, en France. S'ils sont positifs, ils seront placés en "quatorzaine", a précisé Jean Castex. Les pays concernés sont les Emirats arabes unis, les Etats-Unis, Bahreïn, le Panama, l'Afrique du Sud, le Koweït, le Qatar, Israël, le Brésil, le Pérou, la Serbie, l'Algérie, la Turquie, Madagascar, l'Inde, et Oman, a appris franceinfo auprès de Matignon.

 La DGS s'alarme d'une "nette augmentation" de la circulation du virus. "Il est plus que jamais nécessaire de retrouver une discipline collective". Dans un communiqué diffusé vendredi, la direction générale de la santé (DGS) s'alarme d'une "nette augmentation" de la circulation du nouveau coronavirus en France. S'appuyant sur le fait que le taux de reproduction du Covid-19, le fameux R0, s'établisse désormais à 1,3, l'organisme qui dépend du ministère de la Santé déplore que nous ayons "effacé une bonne partie des progrès que nous avions accomplis dans les premières semaines du déconfinement".

Le gouvernement invite les Français à éviter la Catalogne. "Nous recommandons vivement aux Français d'éviter de se rendre, tant que la situation sanitaire ne s'améliore pas", en Catalogne, où la recrudescence de l'épidémie de coronavirus inquiète, a déclaré Jean Castex lors d'un déplacement à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. "Nous sommes en discussion avec les autorités espagnoles et catalanes pour que celles-ci veillent à ce que, dans l'autre sens, les flux soient les plus limités possibles", a-t-il ajouté.

 L'OMS s'inquiète de la résurgence du coronavirus en Europe. La branche européenne de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est dite "inquiète", vendredi 24 juillet, de la résurgence du nouveau coronavirus dans certains pays d'Europe. L'organisation a appelé les Etats du Vieux Continent à rester réactifs et à lever les restrictions "avec attention", voire à les réintroduire si besoin.

Vous êtes à nouveau en ligne