Coronavirus : près de 86 000 morts aux Etats-Unis, dont plus de 2 000 en 24 heures

Ce direct est terminé.

Les Centres américains pour la prévention et le contrôle des maladies font par ailleurs état de 27 191 nouvelles contaminations au SARS-CoV-2.

Le bilan continue de s'alourdir aux Etats-Unis. Les Centres américains pour la prévention et le contrôle des maladies (CDC) ont annoncé vendredi 15 mai 2 043 décès supplémentaires liés au coronavirus, portant le nombre total à 85 990 morts depuis le début de l'épidémie. Les CDC font par ailleurs état de 27 191 nouvelles contaminations au SARS-CoV-2, soit un total de 1 412 121 cas.

  Moins de 20 000 hospitalisations en France. La France compte 104 décès supplémentaires liés au nouveau coronavirus ces dernières 24 heures, pourtant le total à 27 529 morts de la maladie depuis le 1er mars, selon les chiffres de la Direction générale de la santé (DGS) publiés vendredi 15 mai. Mais le nombre d'hospitalisations continue de baisser et passe sous la barre des 20 000. Au total, 19 861 personnes sont hospitalisées pour une infection Covid-19 et 438 nouvelles admissions ont été enregistrées en 24 heures. Le solde reste négatif en réanimation, avec 96 malades en moins par rapport à la veille. 

 Donald Trump espère un vaccun d'ici à la fin de l'année. Le président américain s'est montré optimiste sur un vaccin contre le coronavirus. "Nous espérons avoir (un vaccin) d'ici la fin de l'année, peut-être avant. Nous faisons des progrès spectaculaires", a-t-il déclaré deuis les jardins de la Maison Blanche. Un peu plus tard lors de sa conférence de presse, il a cependant nuancé son optimisme. "Je ne veux pas que les gens pensent que tout dépend d'un vaccin mais un vaccin serait formidable", a-t-il affirmé. L'Agence européenne du Médicament (EMA) a estimé jeudi qu'un vaccin pourrait être disponible dans un an. 

 Un mois de confinement de plus à New York. Les New-Yorkais vont rester chez eux encore un mois. Le gouverneur de l'Etat de New York (Etats-Unis) a prolongé jusqu'au 13 juin le décret de confinement qui expirait ce vendredi 15 mai, sauf pour cinq régions les moins peuplées de cet Etat de 20 millions d'habitants. Le décret signé jeudi soir par le gouverneur Andrew Cuomo prolonge le confinement pour la ville de New York et ses environs, très touchés par l'épidémie de nouveau coronavirus. La capitale économique américaine a recensé plus de 20 000 morts du Covid-19. 

Emmanuel Macron esquisse un mea culpa sur sa réforme de santé. En visite à l'hôpital parisien de la Pitié Salpêtrière, le chef de l'Etat a reconnu une "erreur" sur la réforme du système de santé engagée il y a deux ans. Cette stratége ne "portait pas assez de sens" et avait une "ampleur" et un rapport au temps "pas du tout suffisants compte tenu de l'état où était l'hôpital", a estimé le président de la République. "Il faut mettre fin à cette paupérisation", a ajouté Emmanuel Macron, qui a confirmé sa volonté d'"investir" pour améliorer les conditions de travail à l'hôpital.

 Un enfant meurt d'une forme proche de la maladie de Kawasaki. Le médecin de ce garçon de 9 ans l'a annoncé à l'AFP, confirmant une information du quotidien régional La Provence. L'enfant avait "une sérologie montrant qu'il avait été en contact" avec le coronavirus, mais n'avait pas développé les syndromes du Covid-19, a précisé à l'AFP le professeur Fabrice Michel, chef du service de réanimation pédiatrique de La Timone à Marseille.

Une prime pour les Français les plus démunis. Les familles qui touchont cette aide doivent être bénéficiaires du RSA ou de l'Allocation de solidarité spécifique (ASS). Les familles qui ne bénéficient ni du RSA ni de l'ASS, mais qui touchent des aides au logement, percevront de leur côté 100 euros par enfant, a indiqué le chef du gouvernement, précisant que ces aides d'urgence profiteront au total à "plus de quatre millions de foyers".

Polémique sur un éventuel vaccin de Sanofi. Le laboratoire français, l'un des plus grands spécialistes des vaccins au monde, a provoqué un tollé en évoquant la possibilité de servir les Etats-Unis en premier s'il mettait au point un vaccin contre le Covid-19. L'ensemble des pays seront "servis en même temps", a tenté de désamorcer Serge Weinberg, le président du groupe, dans le "20 heures" de France 2. Il a affrmé que les propos du directeur général du laboratoire français avaient été "déformés". Emmanuel Macron a réclamé qu'un vaccin ne soit pas soumis "aux lois du marché".

Vous êtes à nouveau en ligne