DIRECT. Coronavirus : un nouveau regroupement de cas identifié dans le Val-d'Oise

Un nouveau foyer d\'infections a été identifié à Méry-sur-Oise (Val-d\'Oise), à une trentaine de kilomètres de Paris.
Un nouveau foyer d'infections a été identifié à Méry-sur-Oise (Val-d'Oise), à une trentaine de kilomètres de Paris. (GOOGLE MAPS)

Le nombre de cas recensés en France grimpe à 423, annonce le directeur général de la Santé.

Neuf cas de coronavirus Covid-19 ont été identifiés à Méry-sur-Oise (Val-d'Oise), annonce jeudi 5 mars l'Agence régionale de Sante d'Ile-de-France. "Un lien a pu être trouvé entre tous ces cas qui vivent dans un périmètre géographique restreint", indique l'ARS, précisant que l'une des personnes se trouve "dans un état sévère". L'ARS estime que "compte tenu de l’existence de ce regroupement de cas, une zone de circulation active (cluster) du Covid 19 est identifiée".

138 cas supplémentaires en France. La France compte sur son sol 423 cas de coronavirus confirmés, a annoncé, jeudi 5 mars, le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon. En une seule journée, 138 cas supplémentaires ont été recensés (à 16 heures). Environ la moitié des 423 cas sont "rattachés à un regroupement de cas", a-t-il expliqué. Ces "clusters" connus se trouvent dans l'Oise (105 cas), en Haute-Savoie (49 cas), en Alsace (plusieurs dizaines de cas), dans le Morbihan (20 cas), ainsi qu'au sein d'un groupe revenant d'Egypte (13 cas). Le nombre de morts s'élève désormais à sept, soit trois de plus que mercredi. Le ministère de la Santé avait déjà annoncé deux décès en milieu d'après-midi.

Le marathon de Paris reporté. Le marathon de Paris, prévu le 5 avril avec environ 60 000 inscrits, est reporté au 18 octobre, a annoncé l'organisateur, Amaury Sport Organisation (ASO). Le semi-marathon de Paris, annulé samedi dernier à la veille du départ, est lui reprogrammé le 6 septembre.

La session du Parlement européen à Strasbourg annulée. Le président du Parlement européen, David Sassoli, a décidé d'annuler la session plénière prévue à Strasbourg la semaine prochaine pour l'organiser à Bruxelles. Les services médicaux de l'institution considèrent qu'il y a un risque sanitaire "significativement plus élevé" à organiser cette session en France.

41 morts enregistrés en Italie. Le nombre de morts liés au coronavirus en Italie a brusquement bondi, jeudi, pour atteindre 148 décès, soit 41 de plus que la veille. Le nombre de cas confirmés dans le pays a également très fortement augmenté en vingt-quatre heures, passant de 3 089 à 3 858. Selon la Protection civile italienne, 414 guérisons totales ont été enregistrées, contre 276 la veille. L'épidémie se concentre essentiellement dans le nord du pays, mais les vingt régions italiennes sont désormais concernées.

"Une épidémie est inexorable", selon Macron. Le chef de l'Etat réunit ce jeudi soir une réunion à l'Elysée sur le coronavirus avec une vingtaine de spécialistes. "Nous sommes réunis (...) d'abord pour essayer de stopper l'arrivée, ensuite pour ralentir" et "il y a un moment, nous le savons tous et vous le savez infiniment mieux que moi, pour gérer une épidémie qui de toute façon est inexorable", a dit le chef de l'Etat aux participants, selon une vidéo diffusée par la présidence.

Pas de report des municipales en France. "Les élections municipales auront bien lieu." Au lendemain des déclarations de la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, qui affirmait qu'un report "n'était pas à l'ordre du jour", le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a annoncé jeudi lors d'un point presse que le scrutin municipal se tiendra normalement, malgré l'épidémie de coronavirus qui se répand dans le pays.

Un nouveau match du Tournoi des six nations reporté. Les organisateurs ont annoncé le report de la rencontre entre l'Italie et l'Angleterre, prévue le 14 mars prochain. C'est le deuxième match du Tournoi reporté après Irlande-Italie, initialement prévu samedi à Dublin.

Les écoles françaises vont-elles fermer ? En Italie, toutes les écoles et universités sont fermées, mais ce n'est pas encore envisagé dans l'Hexagone. "Nous en serions capables mais ce n'est pas du tout prévu", a assuré jeudi le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, sur BFMTV. "La logique est plutôt de demander à ceux qui sont malades de rester chez eux", y compris en cas de passage au stade 3, a-t-il souligné.

L'épidémiologiste William Dab était sur franceinfo. Selon lui, "fermer toutes les écoles, aujourd'hui, en France, n'aurait pas de sens", a-t-il assuré. L'ancien directeur général de la Santé (2003-2005) a répondu à vos interrogations sur le coronavirus.

Vous êtes à nouveau en ligne