Coronavirus Covid-19 : le patient de Bordeaux, guéri, est sorti de l'hôpital

Le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Bordeaux (Gironde), le 25 janvier 2020. 
Le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Bordeaux (Gironde), le 25 janvier 2020.  (GEORGES GOBET / AFP)

Il y a par ailleurs encore huit cas confirmés qui demeurent hospitalisés en France, dont "un homme âgé dont le pronostic vital reste engagé" à l'hôpital Bichat à Paris.

Le patient de 48 ans infecté par le nouveau coronavirus Covid-19 hospitalisé à Bordeaux (Gironde) depuis le 23 janvier, est "guéri et sorti" du CHU Pellegrin, a confirmé jeudi 13 février au soir le ministère de la Santé.

"Nous avons désormais trois patients guéris puisque le patient hospitalisé à Bordeaux est guéri et sorti ce jour", a indiqué le numéro deux du ministère, Jérôme Salomon, lors du point presse sur l'évolution de la situation liée au coronavirus en France. Il y a par ailleurs encore huit cas confirmés qui demeurent hospitalisés en France, dont "un homme âgé dont le pronostic vital reste engagé" à l'hôpital Bichat à Paris.

Nombre record de nouvelles contaminations en Chine. Les autorités chinoises ont annoncé, jeudi 13 février, un nombre record de nouvelles contaminations et de décès en 24 heures. Plus de 15 000 nouveaux cas et 254 morts ont été ajoutés au bilan, ce qui représente de loin les plus fortes augmentations de ces statistiques depuis le début de l'épidémie de coronavirus Covid-19. Mais l'Organisation mondiale de la santé (OMS) se veut rassurante. "Cela ne représente pas un changement significatif de la trajectoire de l'épidémie", a assuré à la presse un de ses responsables jeudi, estimant que cette évolution s'explique par le changement des méthodes de dépistage et de calcul du bilan. 

Les premiers rapatriés français vont sortir de quarantaine. Après quatorze jours d'isolement dans un centre de vacances de Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône), les 181 premiers rapatriés de Wuhan en France doivent sortir de quarantaine vendredi matin. A ce jour, les autorités n'ont fait état d'aucun cas de contamination parmi ces personnes. Après leur départ, 157 autres personnes resteront en quarantaine : 44 à Carry-le-Rouet et 113 à Aix-en-Provence.

 Une première victime au Japon. Le ministre de la Santé japonais a annoncé le premier cas de décès d'une personne contaminée par le Covid-19 dans le pays, une femme de 80 ans. C'est le deuxième enregistré hors de Chine (qui concentre 99,9% des morts du virus dans le monde) après celui d'un Chinois aux Philippines.

 Réunion des Etats de l'UE. Réunis à Bruxelles, les ministres de la Santé des 27 ont notamment évoqué le risque de pénurie d'équipements de protection (gants, masques, combinaisons), en grande partie produits en Chine. La commissaire européenne à la Santé, Stella Kyriakides, a indiqué que le niveau des stocks dans l'UE faisait l'objet d'une évaluation, et que la Commission se tenait "prête à lancer une procédure pour des achats groupés". Elle s'est voulue rassurante sur le risque d'une pénurie de médicaments, de nombreuses substances actives étant produites en Chine. Il n'y "pas jusqu'à présent de pénurie de médicaments rapportée", a-t-elle assuré. En France, l'Académie française de pharmacie a plaidé, jeudi, pour "relocaliser la production" pour écarter ce risque.

 Des événements annulés. Les organisateurs du salon mondial du mobile (MWC) de Barcelone ont jeté l'éponge mercredi. "La seule option", a expliqué jeudi le PDG de l'association mondiale des opérateurs télécoms, car "la grande majorité de ceux qui avaient prévu de participer" s'étaient finalement désistés. En revanche, le président du comité d'organisation des JO de Tokyo a une nouvelle fois assuré qu'il n'envisageait aucun report ni annulation du fait de l'épidémie.

Vous êtes à nouveau en ligne