Coronavirus : plus de 450 000 cas officiellement déclarés dans le monde

Sur le pont de Brooklyn, à New York (Etats-Unis), le 25 mars 2020. 
Sur le pont de Brooklyn, à New York (Etats-Unis), le 25 mars 2020.  (BRYAN R. SMITH / AFP)

En France, le nombre de morts continue de progresser, avec 1 331 décès recensés en milieu hospitalier depuis le début de l'épidémie.

Plus de 450 000 cas de nouveau coronavirus ont été officiellement déclarés dans le monde depuis le début de la pandémie, selon un comptage réalisé par l'AFP à partir de sources officielles mercredi 25 mars. Parmi ces cas, 20 647 décès ont été détectés dans 182 pays et territoires, notamment en Chine (3 821 morts), foyer initial de la pandémie, et en Italie, pays le plus durement touché en nombre de décès avec 7 503 morts. En France, le nombre de morts continue de progresser, avec 1 331 décès recensés en milieu hospitalier depuis le début de l'épidémie. 

 La France retire ses troupes d'Irak. Cette décision est liée  à de l'épidémie de coronavirus qui frappe durement ce pays, a annoncé mercredi l'état-major français. "En coordination avec le gouvernement irakien, la coalition (internationale antijihadiste emmenée par Washington) a décidé d'ajuster son dispositif en Irak et de suspendre provisoirement ses activités de formation des forces de sécurité irakiennes, compte tenu notamment de la crise sanitaire", souligne l'état-major dans un communiqué. En conséquence, "la France a décidé de rapatrier jusqu'à nouvel ordre le personnel de l'opération Chammal déployé en Irak", soit près de 200 hommes. 

 Emmanuel Macron annonce des mesures en faveur des soignants. C'est avec un masque sur le visage que le président a démarré, vers 17h30, sa visite de l'hôpital de campagne que l'armée a installé à Mulhouse (Haut-Rhin) pour soulager les établissements de santé de la région, durement touchée par le coronavirus. Le chef de l'Etat a ensuite annoncé une "prime exceptionnelle pour les soignants et les fonctionnaires mobilisés", un "plan massif d'investissement" dans l'hôpital à l'issue de la crise et le lancement de l'opération militaire "Résilience" pour venir en aide aux populations touchées. 

 "L'épidémie est toujours en aggravation rapide" en France. Le directeur général de la santé a communiqué le bilan quotidien de l'épidémie dans le pays. Le nombre de morts s'élève à 1331 en milieu hospitalier, soit 231 de plus en 24 heures. Sur les 25 233 cas confirmés, 11 539 personnes sont hospitalisées, dont 2 827 en réanimation.  

 L'épidémie marque légèrement le pas en Italie. La hausse de nombre de cas de coronavirus a continué mercredi de stagner dans le pays, où le nombre de morts a tout de même passé la barre des 7 500, selon le bilan officiel. Avec 7 503 morts (+ 683 en 24 heures), la péninsule reste le pays le plus cruellement frappé par la pandémie.  

L'aéroport d'Orly temporairement fermé à compter du 31 mars. La décision a été prise par la direction pour faire face à la baisse du trafic liée à l'épidémie de coronavirus, et pour une durée encore indéterminée. Les quelques terminaux encore ouverts à Roissy vont absorber ce qu'il reste de trafic. 

Le Conseil des ministres adopte 25 ordonnancesC'est du jamais-vu depuis 1958. Il s’agit de mesures d’exception qui ont vocation, en principe, à ne s’appliquer que durant la période de crise sanitaire. Signe, selon Edouard Philippe, que "ce sera de plus en plus, un choc économique, un choc social". Car "nous ne sommes qu'au début de la crise" liée au coronavirus, a prévenu le chef du gouvernement. 

L'épidémie explose en Espagne. Le nombre de morts dans le pays dépasse désormais celui de la Chine, selon un nouveau bilan communiqué mercredi 25 mars. En Espagne, 3 434 personnes sont mortes du Covid-19En une journée, 738 décès ont été notifiés dans le pays, une très forte accélération par rapport aux 514 morts recensés entre lundi et mardi. Seule l'Italie, avec plus de 6 800 morts, compte plus de victimes. 

Vous êtes à nouveau en ligne