DIRECT. Coronavirus 2019-nCoV : les premiers rapatriés confinés dans un centre de vacances à Carry-le-Rouet

Un test pour le nouveau coronavirus 2019-nCov est pratiqué lors d\'une visite de presse dans un laboratoire de l\'Office national de la santé à Stuttgart en Allemagne, le 30 janvier 2020. 
Un test pour le nouveau coronavirus 2019-nCov est pratiqué lors d'une visite de presse dans un laboratoire de l'Office national de la santé à Stuttgart en Allemagne, le 30 janvier 2020.  (SEBASTIAN GOLLNOW / DPA / AFP)

La ministre de la Santé s'est exprimée depuis le centre de vacances de Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône) où les Français arrivés de l'épicentre de l'épidémie en Chine, vont être confinés pendant deux semaines. 

Parties la veille de Wuhan, épicentre de l'épidémie de coronavirus (2019-nCoV), quelque 180 personnes s'apprêtaient à passer leur première nuit dans un centre de vacances de Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône), vendredi 31 janvier. Deux des rapatriés, qui présentaient des symptômes d'une infection au coronavirus, ont été transportés vers l'hôpital de la Timone à Marseille, où ils ont été testés négatifs, a précisé dans la soirée la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, lors d'une conférence de presse à Paris. Suivez la situation dans notre direct.

 "Ils n'ont rien à craindre". La ministre de la Santé s'est exprimée depuis Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône) en début d'après-midi. "Ils [les habitants de Carry-le-Rouet] n'ont rien à craindre. C'est un virus qui se transmet par les postillons donc si on est à 3 mètres, on n'a rien à craindre." Agnès Buzyn a précisé qu'un "isolement de quatorze jours suffit" à éviter la contagion. 

Le bilan s'alourdit en Chine. D'après un nouveau bilan des autorités chinoises, l'épidémie du nouveau coronavirus a fait 213 morts. Dans le détail, elles dénombrent 43 nouveaux décès en vingt-quatre heures, soit la plus forte progression quotidienne depuis le début de l'épidémie. Toutes ces personnes rapatriées subiront une période de confinement de quatorze jours dans un centre de vacances de Carry-le-Rouet, une station balnéaire proche de Marseille.

La Chine va rapatrier des habitants de Wuhan depuis l'étranger. Pékin va envoyer des avions civils pour ramener vers Wuhan les habitants de la ville se trouvant à l'étranger, et ce "aussi rapidement que possible", a annoncé vendredi le ministère des Affaires étrangères chinois. Le gouvernement a pris la décision d'intervenir en raison des "difficultés pratiques auxquelles sont confrontées à l'étranger les résidents de la province du Hubei, et en particulier ceux de Wuhan".

Vous êtes à nouveau en ligne