DIRECT. Coronavirus 2019-nCoV : l'OMS lance un appel de fonds de 613 millions d'euros pour lutter contre l'épidémie

Un médecin dans l\'un des deux hôpitaux de fortune de Wuhan, en Chine, le 5 février 2020.
Un médecin dans l'un des deux hôpitaux de fortune de Wuhan, en Chine, le 5 février 2020. (SHUAI CAI / XINHUA / AFP)

Un dixième de cette somme est destiné à financer "les opérations de l'OMS", et le reste ira "aux pays qui sont particulièrement menacés" par le virus, a indiqué le directeur de l'OMS, Tedros Adhanom Gebreyesus.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé, mercredi 5 février, un appel de fonds de 675 millions de dollars (613 millions d'euros) pour lutter contre l'épidémie de coronavirus 2019-nCoV. "Nous demandons 675 millions de dollars pour financer le plan pour les trois prochains mois. 60 millions de dollars sont destinés à financer les opérations de l'OMS, et le reste est destiné aux pays qui sont particulièrement menacés" par le virus, a déclaré le directeur de l'OMS, Tedros Adhanom Gebreyesus, lors d'une conférence de presse. Suivez la situation en direct sur franceinfo.fr.

Un nourrisson chinois infecté. La présence du nouveau coronavirus a été confirmée chez un nourrisson chinois âgé d'un peu plus de 24 heures, ont rapporté mercredi les médias publics chinois. Le nouveau-né serait un cas de "transmission verticale", à savoir un enfant contaminé par sa mère in utero, à la naissance ou juste après.

 "Une nouvelle dose d'incertitude". La présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, a estimé mercredi dans une conférence de presse à Paris que la propagation du nouveau coronavirus chinois apportait une "nouvelle dose d'incertitude" à la croissance économique.

Pas de traitement connu. Interrogée sur les éventuels progrès de plusieurs équipes de médecins à travers le monde, une porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé mercredi lors d'une conférence de presse qu'il n'existait "aucune thérapie efficace contre ce [coronavirus] 2019-nCoV", alors que le bilan frôle les 500 morts en Chine.

Près de 500 morts en Chine. Au moins 490 personnes atteintes du nouveau coronavirus 2019-nCoV sont mortes en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao), la plupart à Wuhan et dans sa province du Hubei, selon un bilan officiel publié mercredi. Un bilan qui dépasse largement le nombre de morts enregistré lors de l'épidémie du Sras (349 décès) en 2002-2003. Plus de 24 000 cas de contamination ont été confirmés dans le pays, et près de 200 cas dans le reste du monde.

Le temps est compté. Le monde dispose encore d'une "fenêtre de tir" pour endiguer l'épidémie, a averti l'Organisation mondiale de la santé (OMS) mardi, alors que le bilan s'approche des 500 morts. L'institution a par ailleurs salué les mesures draconiennes mises en place par la Chine.

Vous êtes à nouveau en ligne