Dette de l’État : quels sont les leviers de remboursement ?

FRANCE 2

Chaque semaine, le gouvernement dévoile un plan d’aide aux filières en difficulté. Il estime en tout avoir débloqué 460 milliards d’euros pour soutenir l’économie. Dans cette somme, il y a les véritables dépenses et ce qui devrait être remboursé : prêts ou reports de charges. Quand et comment va-t-on payer ?

Face à la crise du Covid-19, le gouvernement français a fait un choix pour sauver son économie : emprunter en urgence et creuser la dette. De quel montant exactement ? Au total, l’État a mobilisé 460 milliards d’euros. "C’est 20% de la richesse nationale française et l’équivalent du produit national brut de l’Autriche", a souligné le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, lors d’une conférence de presse.

136 milliards d’euros en soutien direct à certains secteurs

La majorité de cette somme, plus de 300 milliards d’euros, est dédiée aux prêts garantis par l’État aux entreprises. Si l’activité reprend, il ne devrait pas avoir à débourser cet argent. Le plan prévoit aussi un soutien direct, 136 milliards d’euros, à certains secteurs : 8 milliards d’euros pour l’industrie automobile, 15 milliards pour l’aéronautique et 18 milliards pour le tourisme. Alors, pour rembourser cette dette, de quels leviers dispose l’État ? Confrontée à la crise financière de 2008, la France avait choisi d’augmenter ses impôts. Une option que le gouvernement actuel et la Banque de France excluent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne