VRAI OU FAKE Désintox. Racisme en Chine : une fausse vidéo circule

Ces dernières semaines, une nouvelle forme de racisme a vu le jour en Chine, visant les ressortissants d’origine africaine, accusés d’être à l’origine d’une deuxième vague de la maladie. Très sensibles à ces discriminations, des internautes africains partagent une vidéo montrant une violente bagarre entre Chinois et Africains.

Au début de l’épidémie du coronavirus, de nombreuses personnes asiatiques avaient fait-part des actes et des injures racistes dont ils faisaient l’objet. Utilisant le prétexte que le virus était apparu à Wuhan en Chine, des personnes Asiatiques étaient prises à partie dans leur ensemble, tandis que d’autres, comme Donald Trump, préféraient utiliser le terme de « virus chinois » pour parler du coronavirus, comme s’il avait une nationalité.

Ces dernières semaines, une nouvelle forme de racisme a vu le jour en Chine. Cette fois, elle vise les ressortissants d’origine africaine, qui sont accusés d’être à l’origine d’une deuxième vague de la maladie. Plusieurs articles de presse internationale rapportent qu’à Guangzhou, dans le Sud du pays, des Africains sont expulsés de leurs logements, se font tester sans raison apparente ou n’ont pas le droit de rentrer dans certains magasins.

Très sensibles à ces discriminations, des internautes africains partagent une vidéo montrant une violente bagarre entre Chinois et Africains. Selon cet internaute, la scène se passe « en Chine, plus précisément à Guangzhou, où des Chinois tabassent des noirs africains, les accusant d'être les responsables d'un présumé retour du coronavirus ».

Si les violences contre les Africains sont bien réelles en Chine, cette vidéo n’en est pas la preuve. En effet, en zoomant sur certains détails de la vidéo, comme un logo Payomatic en arrière-plan, Désintox a pu déterminer grâce à Google Street View que la scène a lieu à 13 000 kilomètres de Guangzhou, devant un restaurant chinois dans le quartier du Bronx à New-York. Ce qui explique d’ailleurs le tablier blanc porté par un des hommes.

La confusion autour de cette vidéo semble trouver son origine dans le fait qu’une copie a été publiée le 25 mars sur le site de partage de contenus Reddit. Or il précisait bien que la scène se déroule à New-York. Une autre version, dénichée sur Instagram, montre qu’elle a été prise avant le 28 janvier 2020, soit avant les cas rapportés de racisme contre les Africains en Chine.

Retrouvez Désintox à 13h sur Arte.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/28minutes/
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

Vous êtes à nouveau en ligne