VRAI OU FAKE Désintox. Le virus du Covid-19 se transmet bien avant 15 minutes de contact face à face

Un visuel trompeur figure depuis près de deux mois sur le site du ministère de la Santé.

C'est un visuel qui figure depuis près de deux mois sur le site du ministère de la Santé. Sur la page consacrée au Covid-19, en réponse à la question « comment le virus se transmet-il ? », on lit notamment : « Face à face pendant au moins 15 minutes ».

Problème : cette affirmation, prise au pied de la lettre, est trompeuse. Car la notion de contact étroit ne fait pas consensus, tant sur le plan de la distance, de 1 à 2 mètres que sur la question de la durée. Bien sûr, un contact de plus de quinze minutes sera plus risqué qu'un contact de cinq minutes. Mais si ces seuils sont utilisés pour catégoriser les différents types de contacts, ils sont approximatifs et subjectifs, ont expliqué plusieurs experts à Désintox.

Piero Manfredi, chercheur en mathématiques appliquées à l’université de Pise, estime ainsi que « ce serait une erreur terrible de laisser penser qu’il n’y aurait aucun risque [de contamination par le SARS-CoV-2] si les contacts rapprochés durent moins de 15 minutes ». Dans ses recommandations, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) estime aussi que ces 15 minutes sont un seuil définissant, en face à face, une exposition "à haut risque". Mais le centre européen reconnaît que la limite de 15 minutes est choisie « arbitrairement à des fins pratiques ».

Il est donc illusoire, et dangereux, de croire qu'une conversation de 11 ou 13 minutes avec une personne infectée est sans risque, et ne le deviendrait que le quart d'heure passé. Et il est étonnant qu'un visuel le suggère sur le site du ministère de la Santé.

Retrouvez Désintox dans l'émission 28 minutes du lundi au jeudi à 20h sur Arte.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/28minutes/
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

Vous êtes à nouveau en ligne