Des militants pro-Trump se rebellent contre le confinement

FRANCEINFO

Des Américains ont manifesté dans les rues du pays, samedi 18 avril, pour protester contre les mesures de confinement mises en place. Des consignes qui resteront encore d’actualité dans certains Etats.

L’Oregon, le Minnesota, le Michigan : plusieurs Etats américains ont vu des manifestations se tenir samedi 18 avril. Dans la rue, munis de pancartes mais la plupart du temps sans gants ni masques de protection, ces militants, pour beaucoup pro-Trump, s’opposent au confinement mis en place dans le pays. « Si vous tenez tant à abandonner vos libertés civiques, alors allez vous installer dans un pays communiste », dénonce même une manifestante.

Les gouverneurs calment les tensions

« Aucun gouverneur ou qui que ce soit ne peut déterminer qui a le droit de travailler, où et quand on pourra y retourner », estime une militante. Pour autant, face à la grogne d’une partie de la population, la gouverneure du Michigan Gretschen Whitmer, visée personnellement par Donald Trump, rappelle que la question du maintien du confinement reste entre ses mains. « La décision de rouvrir des secteurs de notre économie sera basée sur les faits, la science et les meilleures recommandations de la médecine », réaffirme-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne