Des initiatives solidaires permettent de mieux vivre le deuil d’une victime du coronavirus

FRANCEINFO

Face aux difficultés d’organiser les obsèques d’une personne décédée des suites du coronavirus, plusieurs méthodes existent pour mieux vivre son deuil.

Le coronavirus continue de causer la mort de nombreux Français mardi 7 avril. Leurs entourages n’ont pas toujours l’occasion d’assister à leurs obsèques. Par conséquent, plusieurs entreprises proposent des alternatives. Certaines diffusent des cérémonies en direct sur internet en travaillant avec une personne présente sur place. « La plateforme proposera ses services ce jeudi (9 avril) », précise la journaliste Siegrid de Misouard.

Un véritable élan de solidarité

Confinés, les Français sont parfois dans l’incapacité d’aller fleurir les tombes de leurs proches décédés en raison du coronavirus. Un horticulteur breton propose via sa page Facebook de fleurir lui-même ces endroits de recueillement. Sur ce même réseau social, des groupes de parole voient le jour pour permettre aux personnes en deuil d’exprimer leur ressenti et communiquer en ces temps forcément très difficiles à vivre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne