Dépistage au coronavirus : les files d'attente s'allongent

L’évolution de l'épidémie de Covid-19 est surveillée de près. La France dépiste en masse. Plus de 700 000 tests sont effectués chaque semaine, c'est davantage que l'objectif fixé par le gouvernement. Les files d'attente s'allongent.

A Vernon (Eure), plusieurs dizaines de personnes patientent depuis 10 heures lundi 24 août pour se faire dépister. Une opération organisée par l'Agence régionale de santé Normandie. Tous ne présentent pas de symptômes. "Je reprends le travail bientôt donc je le fais par précaution pour rassurer mes collègues", explique une jeune femme.

Des tests sans ordonnance

Les tests se font sans ordonnance. Une pièce d'identité et la carte vitale sont demandées. Les campagnes de dépistage se multiplient pour mieux préparer la rentrée. "Il y a beaucoup de personnes qui rentrent de vacances. En rentrant à leur domicile, avant de reprendre le travail, c'est important de savoir si elles sont contaminées", explique Charlotte Lemarquand, directrice du laboratoire Bio-Eure-Seine. Certains patients auraient souhaité faire le test plus tôt.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne